Nantes : son élève avait fumé du cannabis, la monitrice d'auto-école le dépose chez les gendarmes

La monitrice auto-école conduit son élève à la gendarmerie / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
La monitrice auto-école conduit son élève à la gendarmerie / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Un apprenti conducteur, âgé de 20 ans, a été contrôlé positif aux stupéfiants. C'est sa monitrice auto-école, inquiète de son comportement au volant, qui a appelé la gendarmerie.

Par Fabienne Béranger

Drôle d'appel que ce coup de téléphone reçu ce matin de juillet par les gendarmes de Couëron, près de Nantes. Celui d'une monitrice d'auto-école qui se trouve en leçon de conduite avec un élève au comportement inquiétant. 
"Malgré les rappels et directives de la monitrice, l'intéressé ne s'est pas arrêté à un Stop, a refusé la priorité à deux piétons, se positionne mal dans les rond-points et finit par emprunter un sens interdit", expliquent les gendarmes.

Ni une, ni deux, la monitrice appelle donc les gendarmes pour leur signaler le comportement dangereux de son élève, un jeune étudiant nantais de 20 ans.
Elle se trouve à proximité de la brigade de gendarmerie de Couëron et demande si elle peut s'y rendre directement.
"Nous procédons au contrôle du véhicule devant la brigade et soumettons aux dépistages alcoolique et stupéfiants ce jeune conducteur. Le dépistage aux produits stupéfiants se révèle positif."

Interrogé, le jeune homme déclare avoir consommé du cannabis la nuit précédente et avoir peu dormi avant sa leçon de conduite matinale.
Les prélèvements effectués par les gendarmes sont confiés à un laboratoire. Ils confirment un usage "quasi journalier" de cannabis par l'apprenti conducteur.

Le jeune homme, de nouveau entendu par les gendarmes, a confirmé sa consommation régulière de de cannabis.
Il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Nantes le 9 novembre prochain.



Sur le même sujet

Fusillade Vigneux-en-Bretagne Août 2013

Près de chez vous

Les + Lus