publicité

Rouen : les conséquences de la fuite à Lubrizol analysées pour une meilleure communication

Le comité départemental des risques sanitaires et technologiques s’est réuni hier(mardi 12 février) pour tirer les enseignements de la crise qui a suivi la fuite de gaz malodorant du 21 janvier

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 13/02/2013 | 11:25, mis à jour le 14/02/2013 | 14:05
© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Un choc psychologique

Présidée par le préfet de Haute-Normandie, la réunion du Coderst  (le comité départemental des risques sanitaires et technologiques) avait pour but de "présenter les conséquences à tirer de cet événement, en toute transparence, et en débattre avec les collectivités, les associations, et les riverains..."
Premier bilan de cette réunion : la fuite n’a pas présenté de danger pour la population et la communication est perfectible.
Pour Frédéric Sanchez, le président de la Créa (communauté d’agglomération de Rouen), cette affaire Lubrizol  a eu un impact psychologique. Un  "choc psychologique  qui a des conséquences réelles sur l’image du territoire  de la vallée de la Seine" .
Du côté des autorités on précise que cette fuite de gaz est "un incident industriel et non un accident industriel , (…)  un évènement lié à la perception et non au danger réel". 
Quant à l’information de la population "les décisions étaient bonnes, mais il y a eu une juxtaposition et un affrontement des communications, et c’est là-dessus que l’on est perfectible dans le message à faire passer" a déclaré le porte parole du ministère de l'Intérieur. 

VIDEO : l’interview de Pierre-Henri Maccioni, préfet de la région Haute-Normandie et  préfet de la Seine-Maritime
13/02/2013_prefet suite lubrizol





 

Rouen le 12 févier 2013 : le bilan de la réunion du comité départemental des risques sanitaires et technologiques (Coderst) © France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie Rouen le 12 févier 2013 : le bilan de la réunion du comité départemental des risques sanitaires et technologiques (Coderst)

 

les + lus

les + partagés