publicité

Rouen : début ce lundi des premiers travaux de réparation du pont Mathilde

Avec le démontage des joints métalliques en forme de peigne il s’agit de permettre la dilatation de la travée endommagée

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 18/02/2013 | 06:28, mis à jour le 18/02/2013 | 08:39
Au premier plan : les joints dits à peigne © France 3 Haute-Normandie / Richard Plumet
© France 3 Haute-Normandie / Richard Plumet Au premier plan : les joints dits à peigne

Première étape d’un long chantier

Le 29 octobre 2012 l’accident puis l’incendie d’un camion citerne sur le pont Mathilde allait avoir de graves conséquences. Des camions et des caravanes brûlées, des câbles téléphoniques coupés (avec des conséquences économiques  méconnues sur les réseaux des banques)  et surtout un pont endommagé et fermé à la circulation. Après plusieurs mois d’expertises, le conseil général de Seine-Maritime, propriétaire de l’ouvrage, a décidé du remplacement de la section endommagée du pont. Cette opération nécessitera la dépose complète de la travée, longue de 115 mètres.

En vert : la travée métallique de 115 mètres. A gauche : (en marron) la partie endommagée par l'incendie d'une longueur d'environ 40 mètres. © France 3 Haute-Normandie / Richard Plumet
© France 3 Haute-Normandie / Richard Plumet En vert : la travée métallique de 115 mètres. A gauche : (en marron) la partie endommagée par l'incendie d'une longueur d'environ 40 mètres.

Des joints à peigne

Les travaux, réalisés à quai, permettront alors de remplacer les 40 mètres de la partie sinistrée. D'après les différentes expertises, ce chantier s'inscrit dans le process de construction initial et ne remettra pas en cause la structure de l'ouvrage telle qu'elle fut pensée à l'origine. Ce sont donc 55 semaines de travaux qui sont prévues pour un coût de 8 millions d'euros, pris en charge en majorité par le département. La réouverture du pont est donc prévue pour l'été 2014.
La première étape de ces travaux débute ce lundi 18 février avec le démontage des joints dits « à peigne ».  Ces travaux vont durer en principe deux jours.

Au premier plan : les joints dits à peigne © France 3 Haute-Normandie / Richard Plumet
© France 3 Haute-Normandie / Richard Plumet Au premier plan : les joints dits à peigne

Le choix des architectes

Après les conclusions des experts, il a fallu choisir, retenir et décider quelle était la meilleure solution.
VIDEO : le principales étapes du chantier détaillées dans un reportage d' Emilie Lecomte et Didier Meunier
Le pont mathilde pourrait rouvrir à l'été 2014


les + lus

les + partagés

publicité

Le Pont Mathilde sur twitter