Martainville (76) : Les secrets des armoires normandes

Christiane Lablancherie est notre guide dans cette découverte des symboles sculptés pour la postérité sur les armoires normandes

  • Par Sylvie Callier
  • Publié le
Christiale Lablancherie en compagnie de Caroline Louet, directrice du château musée de Martainville dans la salle des armoires normandes © France 3 Normandie

© France 3 Normandie Christiale Lablancherie en compagnie de Caroline Louet, directrice du château musée de Martainville dans la salle des armoires normandes


Des pélicans, des épis de blé, des roses. Les décors des armoires normandes méritent d'être regardés avec attention car ils reflètent la vie de la famille qui a commandé ce meuble qui recevait le trousseau de la mariée et faisait partie de la dot.

A Martainville, au château-musée des traditions et arts normands est présentée une très belle collection d'armoires. Une belle idée de sortie, le musée reste ouvert pendant l'hiver.

Le reportage de Christiane Lablancherie et Jean Letellier

armoires normandes martainville


Dimanche 16 février au musée :

De 14h à 17h30, démonstration dun faiëncier d'art, Alain Augy, spécialiste de la faiënce de Rouen

Voir aussi notre émission "vu d'ici" au château musée de Martainville, sur les collections de costume normand et
l'histoire du château

vu d'ici chateau martainville

  • Herqueville (27) : le jardin secret de Louis Renault

    L'inventeur et constructeur automobile Louis Renault s'intéressait de près au travail dans les fermes. Il a acquis près de 2000 hectares près du Vaudreuil. Cette histoire est racontée dans un livre

    Mis à jour le 26/09/2016
  • La teurgoule, le dessert normand

    On pourrait la prendre pour un simple riz au lait mais il n'en est rien : la Teurgoule c'est une tradition. La 38ème édition du concours national de Teurgoule s'est déroulée à Houlgate. Pour l'emporter il fallait proposer dans sa jatte en terre cuite un dessert au vrai goût d'autrefois
    Mis à jour le 26/09/2016
  • Rouen : un échafaudage de 152 mètres pour la flèche de la cathédrale

    La restauration de la flèche va durer 7 années. Les décors en fonte et la structure en acier  sont fragilisés. Avant ces travaux minutieux, un échafaudage spécialement conçu en France a été mis en place

    Mis à jour le 23/09/2016
les + lus
les + partagés