publicité

En réponse à la crise, l'exemple d'un éleveur de l'Eure qui s'est lancé dans la vente directe

Passionné par son métier, Laurent Deboos vend de la viande dans sa ferme et sur Internet. Cet exemple de circuit court suscite de nombreux commentaires et réactions sur la page Facebook de France 3 Normandie

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 11/02/2016 | 07:30, mis à jour le 13/02/2016 | 10:40
© France 3 Normandie

© France 3 Normandie

"Un petit espoir"

Il a bien failli tout arrêter. Comme d'autres éleveurs, Laurent Deboos a été pénalisé par la crise et  des prix de vente inférieurs au prix de production.
Installé à Daubeuf la Campagne, une commune située au sud d'Elbeuf, entre Le Neubourg et Louviers, il a décidé de réagir et d'essayer, en attendant une remontée des cours et une amélioration de la situation, la formule de la vente directe. Depuis mai 2015 il commercialise la viande "du pré à l'assiette" et gère les demandes de ses clients sur son site Internet baptisé "La Viande de papa.com".

Un moyen aussi de d'échanger et de dialoguer avec des citadins et d'expliquer comment ses animaux sont nourris avec des végétaux produits sur l'exploitation.
Une formule de colis à réserver d'un mois sur l'autre permet des livraisons à Rouen. 

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Virginie Ducroquet et Bruno Belamri

(Montage : Xavier Robert)

 

De nombreux commentaires !

13 février: après la publication de cet article, de nombreux internautes commentent, sur Facebook, cet exemple de vente directe. Toyt le monde ne semble pas convaincu par la méthode, notamment en ce qui concerne les prix : 
 

Pour survivre à la crise, un agriculteur de l'Eure fait le pari de la vente directe.

Posté par France 3 Normandie sur jeudi 11 février 2016
© France 3

© France 3

 

les + lus
les + partagés