Les gendarmes de l'Eure retrouvent les auteurs de 11 cambriolages commis autour de Gaillon

Deux Albanais ont été arrêtés dimanche à la frontière avec l'Allemagne puis jugés et condamnés hier (mardi 19 janvier) à Evreux

  • Par Richard Plumet
  • Publié le , mis à jour le
© France 3

© France 3

La belle enquête des gendarmes de l'Eure

C'est dans un communiqué publié hier soir (mardi 19 janvier) que la compagnie de Louviers, du Groupement de Gendarmerie de l'Eure, donne des détails sur l'arrestation et la condamnation de deux individus ayant commis pas moins de 11 cambriolages à la fin de l'année dernière, en novembre 2015, dans le secteur de Gaillon et de la vallée de l'Eure, où de nombreux Parisiens ont des propriétés.

D'abord à Saint-Aubin sur Gaillon et Saint-Julien de la Liègue où  le 28 novembre sept cambriolages et tentatives de cambriolages étaient commis dans des résidences principales et secondaires. Les malfaiteurs s'étaient principalement emparés de bijoux et de sommes d'argent en liquide. Une enquête débutait alors, réalisée conjointement par le groupe d'enquête de lutte contre les cambriolages (GELAC), du groupement de gendarmerie de l'Eure et la brigade territoriale de Gaillon.

Des investigations qui  ont rapidement permis de déterminer que ces faits pouvaient être rapprochés de quatre autres cambriolages, commis deux jours plus tôt  (le 26 novembre) dans  la commune de Ménilles, située à quelques kilomètres plus au sud, près de Pacy-sur-Eure.

Sur la piste de deux Albanais

Grâce à une patiente et minutieuse enquête de voisinage autour des maisons cambriolées, les enquêteurs ont collecté des renseignements qui les ont mis sur la piste de malfaiteurs de nationalité albanaise, résidant en banlieue parisienne. Après de vaines recherches pour les localiser, deux d'entre eux ont été identifiés puis inscrits sur le fichier national des personnes recherchées.

Repérés dans un train entre la France et l'Allemagne

C'est finalement dimanche dernier (17 janvier) que ces individus ont été retrouvés et interpellés lors d'un contrôle d'identité réalisé dans un train reliant la France à l'Allemagne. Placés en garde à vue à Forbach (Moselle)  les deux suspects ont été ensuite récupérés par les militaires du groupe d'enquête de lutte contre les cambriolages du groupement de gendarmerie de l'Eure et de la brigade territoriale de Gaillon qui se sont déplacés pour les ramener dans l'Eure.

De la prison ferme

Au cours de leurs auditions, les deux individus, âgés respectivement de 20 ans et 27 ans, ont reconnu l'intégralité des faits qui leur étaient imputés. 
Hier (mardi 19 janvier), ils ont été jugés en comparution immédiate par le tribunal correctionnel d'Evreux.  Les deux Albanais ont été chacun condamnés à deux ans de prison ferme, avec délivrance de mandats de dépôt.
Ils sont donc en prison depuis hier soir …

L'actu de votre région en vidéo

Le Havre : lancement de la Foire St Michel 2016

Un mois avant la St Romain de Rouen, la fête foraine du Havre est un rendez-vous incontournable de l'automne pour les habitants de la pointe de Caux et de l'estuaire de la Seine.

D. Commodi et A.L. Meyrignac

© France 3 Le Havre-Baie de Seine

les + lus
les + partagés