Val-de-Reuil (27) : un nouveau départ à l'EPIDE, établissement pour l'insertion dans l'emploi

Un cadre, du calme, pour réfléchir et préparer son orientation professionnelle. L'EPIDE de Val-de-Reuil accueille des jeunes de 18 à 25 ans qui n'ont pas d'emploi.  Notre équipe de reportage a pu suivre des stagiaires heureux de pouvoir changer leur vie

  • Par Sylvie Callier
  • Publié le
Le jour d'arrivée des stagiaires à l'PIDE de Val-de-Reuil © France 3 Normandie

© France 3 Normandie Le jour d'arrivée des stagiaires à l'PIDE de Val-de-Reuil


Les EPIDE ont été crées il y a 10 ans. Ils étaient appelés centre de Défense de la 2e chance.  Il y a 18 établissements en France. Durant plusieurs mois, des jeunes, tous volontaires, sont accueillis en internat. Ils doivent accepter les règles de vie strictes et l'uniforme.

L'accompagnement est global : remise à niveau scolaire, amélioration du comportement en société, travail sur les registres de langage, code de la route, stage en entreprise. 

Dossiers de Bérangère Dunglas, Olivier Flavien, Bruno Delande. Montage de Christophe Charbonnier

Val-de-Reuil (27) : un nouveau départ à l'EPIDE (volet 1)

Val-de-Reuil (27) : un nouveau départ à l'EPIDE (volet 2)
Val-de-Reuil (27) : un nouveau départ à l'EPIDE (volet 3)
Val-de-Reuil (27) : un nouveau départ à l'EPIDE (volet 4)


  • "Osez le féminisme" lance une antenne à Rennes

    L'association "Osez le féminisme" s'implante en Bretagne. Ce mercredi, elle lance son antenne à Rennes au CRIJ 4 bis Cours des Alliés à 20h30. Six femmes ont décidé de s'investir et espèrent que d'autres se joindront à elles pour combattre les injustices sexistes. 

    Mis à jour aujourd'hui à 17h17
  • A Bastia, les boues d’épuration en attente de traitement

    Depuis 15 jours, les boues d'épuration de la Communauté d'Agglomération de Bastia ne peuvent plus être traitées sur l'île. La société qui s'en occupait a fermé. Les autorités sont à la recherche d'autres solutions locales mais face à une situation critique, ils envisagent l'exportation.

    Mis à jour aujourd'hui à 15h31
  • L'italien de plus en plus pratiqué en entreprise dans les Alpes

    L'italien progresse dans les Alpes. Déjà préféré à l'anglais par une trentaine d'écoles en Isère, Savoie et Haute-Savoie, la langue de Dante Alighieri est de plus en plus parler en entreprise.

    Mis à jour aujourd'hui à 11h03
les + lus
les + partagés