Le Havre : un apprenti poursuivi pour un cambriolage chez son patron

Le 1er mars, un artisan du centre ville a découvert que des voleurs étaient passés par le toit pour dérober l'argent de sa caisse et des bonbons. Des traces de peinture rouge projetées sur la caméra de surveillance ont mis les policiers sur la piste

  • Par Sylvie Callier
  • Publié le
© P. Lapoirie/MaxPPP

© P. Lapoirie/MaxPPP



Les deux cambrioleurs étaient visiblement en terrain connu. Ils ont escaladé le toit de l'immeuble de la boulangerie, démonté une grille d'aération puis ont pénétré dans le commerce dans la nuit du 29 février au 1er mars.

Munis d'une bombe aérosol de peinture rouge, ils ont essayé de masquer à temps la caméra de surveillance près de la caisse. Les deux hommes se sont emparés de plusieurs centaines d'euros, de cannettes de boissons et de bonbons. Ils on pris la fuite.

Le boulanger arrivé de bon matin a découvert le vol et aussi des empreintes de chaussures figées dans la peinture rouge tombée sur le sol. La police technique arrivée sur place a mis en évidence des empreintes digitales sur le toit de l'immeuble.

De son côté, la famille de l'apprenti en boulangerie s'était étonnée des tâches de peinture rouge sur les chaussures de leur fils. Le jeune homme de 17 ans a été interrogé. Il nie les faits. Les empreintes retrouvées sur le toit correspondent aux siennes, selon la police.

L'apprenti sera présenté au juge pour enfants en avril.
les + lus
les + partagés