publicité

Pourquoi la pénurie de dentistes en Seine-Maritime et dans l'Eure ?

La démographie médicale est mauvaise dans les 2 départements. La situation concernant les dentistes est plus plus inquiétante encore. L'ex-Haute-Normandie se classe même à la 22ème place sur les 22 ex-Régions métropolitaines. Le point sur la situation. 

  • Avec Bérangère Dunglas
  • Publié le 29/01/2016 | 11:58, mis à jour le 29/01/2016 | 11:58
Dentistes au centre dentaire de Petit-Quevilly © France 3 Normandie

© France 3 Normandie Dentistes au centre dentaire de Petit-Quevilly

La France compte 76 dentistes pour 100 000 habitants.
Dans l'ex Haute-Normandie, cette densité n'est que de 35 dentistes pour 100 000 habitants seulement. 
L'absence d'une faculté dentaire à Rouen est l'une des raisons de cette situation. 
Pour essayer de résoudre ce problème, deux centres dentaires hospitalo universitaire ont été ouverts au Petit-Quevilly en 2011 et au Havre en 2012. 
Après 4 ans d'existence le bilan est mitigé. Les postulants à ces formations sont nombreux mais ils sont peu nombreux à vouloir s'installer dans la région. 

VIDEO : le reportage d’Angèle de Vecchi, Bérangère Dunglas, Stéphane L’Hote, Bruno
  • Olivier Trost, directeur de la PACES
  • Hervé Moizan, chef de service, responsable du centre dentaire de Petit-Quevilly
  • César Thibaud, 24 ans. interne en médecine bucco-dentaire
  • Marie Escriva, 25 ans, étudiante en 6ème année
  • Christine Jaquemont, présidente de l'ordre des dentistes de Seine-Maritime  
Pénurie de chirurgiens-dentistes



les + lus
les + partagés