publicité

Forte hausse des cambriolages en Seine-Maritime

De mauvais chiffres en main, la police et la gendarmerie font de la lutte contre les cambriolages en Seine-Maritime une priorité d’actions pour l’année en cours.

  • Avec l'agence normande d'information
  • Publié le , mis à jour le
© Camille Mazoyer - MaxPPP

© Camille Mazoyer - MaxPPP


Des moyens supplémentaires​

Dix nouveaux véhicules vont être affectés dans les semaines à venir, pour moitié aux Brigades anti criminalité (BAC) du Havre et de la Métropole de Rouen, et pour moitié aux pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie départementale, a annoncé mercredi Nicole Klein, préfète de Seine-Maritime. 

La « délinquance d’appropriation » qui comprend les vols en tout genre et les cambriolages a progressé en 2015 de +4% en Seine-Maritime contre -1% au niveau national. Les vols de véhicules ont augmenté de +3% et les cambriolages de +13% (+2% en national). Plus de 6.400 cambriolages ont été recensés sur l’année. « Il n’y pas d’explication à la recrudescence de ces cambriolages. La délinquance bouge et les forces de l’ordre aussi rapide soient-elles ne peuvent être omniprésentes. Nous menons une politique publique permanente et une vigilance de tous les jours », a commenté la préfète. Les violences physiques non crapuleuses (6.036 faits) qui comprennent les violences intrafamiliales ont progressé de +11%. 

Des points positifs

Parmi les satisfactions, les vols avec violence ont diminué de 13% contre -8% au national. La délinquance constatée au sein des quartiers sensibles notamment sur les deux Zones de Sécurité Prioritaire (ZSP) de Rouen et du Havre mais encore sur le quartier du Puchot à Elbeuf a chuté en un an entre -13 et -15% selon la nature des infractions constatées. 
les + lus