publicité

Inquiétude au Havre pour le projet d'implantation d'usines d'éoliennes

AREVA , avec l'espagnol GAMESA, avait prévu de construire deux usines au Havre.  Mais le rachat de GAMESA par Siemens pourrait annuler le projet havrais…

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 21/03/2016 | 19:46

Macron veut rassurer

C'est l'agence Reuters qui, vendredi dernier (18 mars), a annoncé que si Siemens rachetait les activités de GAMESA dans le secteur éolien, le projet de construction de deux usines au Havre serait abandonné.
Cette annonce a suscité depuis beaucoup d'inquiétudes dans le monde économique, portuaire et politique du Havre.

Ce lundi (21 mars 2016), en visite à Deauville, le ministre de l'Economie a précisé la position de l'Etat.
Selon  Emmanuel Macron, "la solution sera prise par les entreprises, mais je m'attacherai à ce que les usines soient construites. Les changements d'actionnaires qui seront opérés, seront faits avec le partenaire le plus pertinent en terme industriel et en terme d'emplois"

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine d'Emmanuelle Darcel avec des images d'archives et l'interview de
  •  Emmanuel Macron, ministre de l'Economie
les + lus
les + partagés