publicité

Les policiers du Havre découvrent par hasard l'atelier d'un trafiquant de drogue

Les fonctionnaires de police pensaient intervenir sur une "simple" rixe au Havre. Finalement, l’individu agressé et secouru était un trafiquant de drogue. 17 plants de cannabis ont été trouvés chez lui.

  • F3 Normandie
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Haute-Normandie

© France 3 Haute-Normandie

Vendredi 29 janvier. Les agents de la compagnie départementale d’intervention du Havre sont alertés. Une bagarre se déroule, au fond d’une cour, rue Pierre Kerdick.
Sur place, les policiers découvrent une victime : il s'agit d'un homme ensanglanté. Ce dernier dit avoir été agressé par deux individus qu’il ne connaît pas. Il affirme que ceux-ci sont entrés dans son logement, l’ont réveillé puis tabassé en lui demandant de l’herbe de cannabis. 
La vicitme qui, finalement ne souffre que de blessures légères, refuse l’intervention des sapeurs-pompiers et nettoie celles-ci à son domicile.

Une odeur suspecte au domicile

Là, une forte odeur suspecte alerte les policiers. La victime admet détenir du cannabis dans une boîte qu’il remet aussitôt aux policiers. 
Pourtant, les émanations persistent. Les policiers demandent donc des renforts pour perquisitionner le domicile avec l’aide d’un chien renifleur.


Les recherches fructueuses 

La perquisition met à jour 17 plants de cannabis, ainsi que 310 grammes d’herbe, 20 grammes de résine de cannabis et tout le matériel nécessaire à la production et à la transformation de l’herbe. 

Un arsenal en plastique

De très nombreuses armes à feu factices de type airsoft (tirant des balles en plastique ou de la peinture) sont également découvertes : des répliques de kalachnikov, de fusil UZI, de Beretta, de colts ou de fusils à pompes.

L’individu (âgé de 26 ans) ainsi qu’une femme (âgée de 23 ans) vivant au même domicile ont été interpellés et placés en garde à vue.
L’enquête est désormais entre les mains de la brigade des stupéfiants.
les + lus
les + partagés