publicité

Manifestation de salariés du cimentier Lafarge au pont de Normandie

113 emplois risquent d'être supprimés dans la carrière et le site de production de ciment de Saint-Vigor-d'Ymonville près du Havre. Les salariés ont voulu alerter les automobilistes tôt ce matin

  • Par Sylvie Callier
  • Publié le , mis à jour le
© Mickaël Goavec

© Mickaël Goavec



Péage gratuit ce matin au péage du pont de Normandie. C'est la première manifestation locale de salariés de Lafarge depuis l'annonce d'un plan social le 2 février.  L'action a cessé à 9 heures.

Reportage de Mickaêl Goavec et Anne-Laure Meyrignac

Pont de Normandie : mobilisation des salariés des ciments Lafarge

Le choc est grand. 113 des 144 emplois de la cimenterie de Saint-Vigor-d'Ymonville sont menacés. Le matériau de base qui sert à produire du ciment doit être importé d'Espagne et de Grèce. Il était extrait localement dans une carrière de la baie de Seine.

Six réunions doivent avoir lieu entre la direction et les représentants des salariés qui sont porteurs d'un plan alternatif à la fermerture du four et de la carrière.

© Mickaël Goavec

© Mickaël Goavec




les + lus
les + partagés