publicité

Une moto volée au Havre retrouvée grâce à la vidéo d'un téléphone

C'est en examinant le contenu d'un téléphone portable que les policiers ont découvert un enregistrement compromettant

  • Par Richard Plumet
  • Publié le
- L'Hôtel de police du Havre, boulevard de Strasbourg © France 3 Le Havre-Baie de Seine

© France 3 Le Havre-Baie de Seine - L'Hôtel de police du Havre, boulevard de Strasbourg

Une moto engloutie

Spécialistes de la délinquance liée aux véhicules, les enquêteurs de brigade de roulage de l'hôtel de police du Havre ont élucidé le vol et la disparition d'une moto.
Au départ, en novembre 2015, il y a l'interrogatoire d'un suspect pour une autre affaire. En explorant le contenu de son téléphone portable, les policiers tombent sur une étonnante vidéo.

Le suspect (dont on reconnait nettement la voix) tient l’appareil de prise de vue et commente la scène durant laquelle deux jeunes sont filmés en train de pousser une moto. Sur les images, on distingue que des fils électriques pendent du guidon, ce qui laisse supposer que la moto, une Suzuki, a été volée après arrachage de la serrure du démarreur. 

Le visionnage de la vidéo permet de suivre le parcours de la moto dans ce qui ressemble à une prairie jusqu'au bord d'un étang dans lequel la moto est poussée avant de couler et de disparaitre…

Volée la veille

Interrogé, le suspect reconnait que c'est bien lui qui a filmé, mais ne donne pas plus de précisions aux enquêteurs sur les deux personnages principaux que l'on voit dans la vidéo.
Quant à la moto, déclarée volée la veille, c'est celle d'un trentenaire qui habite le quartier de Rouelles.

Il faudra un peu de patience et de persévérance aux enquêteurs pour identifier les deux pousseurs de motos, les retrouver et les arrêter avant de réunir les trois protagonistes. 
Ce qui sera finalement fait lundi dernier(15 février 2016).

Placés en garde à vue, les trois compères (trois habitants du quartier de Rouelles âgés de 17, 20 et 21 ans bien connus des services de police) vont avoir la même version : ils racontent qu'ils ont trouvé la moto dans un buisson, qu'ils ne savaient pas qu'elle était volée, et que voyant qu'elle était en panne et ne pouvait démarrer, ils ont eu l'idée de la jeter dans l'eau d'un des étangs du parc de leur quartier…

Présentés à la justice, ils sont poursuivis pour recel de vol et dégradations en réunion. Le plus jeune des trois, mineur, est convoqué en avril devant le tribunal du Havre.
Les deux autres à la mi-août.
les + lus