publicité

La qualité mais pas le moral au traditionnel concours de Yerville (Seine-Maritime)

En plein Pays de Caux, le concours d'animaux de boucherie a rassemblé des éleveurs venus de toute la Normandie

  • Par Richard Plumet
  • Publié le
© Bérangère DUNGLAS / France 3 Normandie

© Bérangère DUNGLAS / France 3 Normandie

"Les bêtes de concours, c'est un métier à part"

De la pluie, un vent froid et un ciel gris. De quoi décourager les spectateurs du 14e concours de ce samedi 13 février 2016. Certes les exposants étaient bien là, comme d'habitude, mais moins nombreux. 
La faute à la crise qui secoue le monde agricole et en particulier l'élevage. Mais pas seulement.

Faire les concours, c'est un peu comme du haut de gamme fait main : cela coûte de plus en plus cher, la clientèle se fait de plus en plus rare et cela rapporte de moins en moins.
Malgré tout, une bête primée se vend plus cher. Et ça, personne ne le nie, crise ou pas crise, ça fait du bien au moral.
Mais pour combien de temps encore ? 

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Bérangère Dunglas et Philippe Derouet avec les interviews de :
  • Arnaud David, éleveur à Flamanville (Seine-Maritime)
  • Georges Chéron, éleveur dans l'Eure
  • Claude Soudé, organisateur du concours
13/02/2016_bovins_concours_yerville

(Montage : Christophe Charbonnier)  -   - 

 

les + lus
les + partagés