Lintot-les-Bois (76) : les voisins d'un champ font analyser la pollution

Au pays de Caux, les habitants d'une maison jouxtent un champ cultivé. Ils redoutent les conséquences des épandages de produits chimiques. Le couple a fait réaliser une analyse des poussières 

  • Par Sylvie Callier
  • Publié le , mis à jour le
© France 3

© France 3



Le champs était une prairie lorsque la famille a emménagé à Lintot-les-Bois près de Dieppe il y a 6 ans. Elle a été remise en culture. Les habitants de la maison sont gênés par les périodes d'épandage. 

Ils savent que des produits chimiques circulent dans l'air. Nettoyage des jeux extérieurs des enfants, coupure de la ventilation. Ils limitent les dépôts de polluants chez eux.

Le couple a décidé de faire analyser les poussières de la maison. Résultat : 11 pesticides ont été identifiés. 

La préoccupation grandit chez les riverains de champs soumis aux épandages. La cohabitation entre agriculteurs et "néo ruraux" peut encore être améliorée.

  Une enquête vient d'être publiéé par l'ONG "générations futures" sur la pollution chez les riverains de zones cultivées. La préfecture de Gironde va renforcer la protection des enfants qui vivent où sont scolarisés près de vignes traitées aux pesticides.

Reportage de France 3






les + lus
les + partagés