publicité

Remaniement ministériel : un poste de secrétaire d'Etat pour Estelle Grelier, députée de Seine-Maritime

L'Elysée vient de l'annoncer officiellement : la députée socialiste de Seine-Maritime Estelle Grelier est nommée secrétaire d'État auprès de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales.

  • Marie du Mesnil-Adelée
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Normandie

© France 3 Normandie

Il y a donc désormais quatre Normands au gouvernement : Bernard Cazeneuve reste ministre de l'Intérieur, l'écologiste Jean-Vincent Placé, qui a grandi à Caen, remplace Clotilde Valter au secrétariat d'Etat à la réforme de l'Etat et la députée socialiste du Calvados est désormais rattachée au ministère du travail en tant que secrétaire d'Etat chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

C'est une toute première nomination au gouvernement pour Estelle Grelier, qui a fait son entrée à l'Assemblée nationale aux dernières élections législatives de 2012. La députée socialiste l'avait emporté dans la 9ème circonscription de Seine-Maritime, face à l'élu UMP sortant, Daniel Fidelin (54,4% des voix contre 45,6%).
A l'Assemblée, elle est présidente du groupe d’études "Automobile", secrétaire de la commission des Affaires européennes et membre de la commission des Affaires étrangères.

Présidente du Conseil d’Administration de Business France, vice-présidente de l’Assemblée des communautés de France (AdCF), Estelle Grelier est également membre de la direction politique du Parti socialiste et secrétaire nationale responsable du pôle « Justice sociale et cohésion territoriale ».

Son parcours politique

Avant l'Assemblée nationale, Estelle Grelier a été députée européenne de 2009 à 2012, où elle était notamment membre titulaire de la commission des Budgets.

Estelle Grelier, 43 ans, est née à la-Roche-sur-Yon en Vendée. Elle est diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble et titulaire d'un DESS études germaniques et européennes de l'université de Strasbourg.

En 1999, elle s’installe à Fécamp et devient directrice de cabinet de Patrick Jeanne, alors député-maire PS, qui deviendra son mentor en politique.
En 2001, elle se présente aux élections municipales sur sa liste. Il la désigne alors première adjointe en charge des Affaires Sociales.
Dans la foulée, elle est élue présidente de la Communauté de Communes de Fécamp, fonction qu'elle exercera de 2001 à 2014.

De 2004 à 2009, elle a été vice-présidente de la Région Haute-Normandie en charge de l’enseignement.

Le reportage de Mickaël Goavec et Bénédicte Drouet (montage : Joffrey Ledoyen) : 

Estelle Grelier nommée secrétaire d'Etat

Estelle Grelier s'est inclinée aux dernières élections municipales de 2014 face à Marie-Agnès Poussier-Winsback (liste UMP-DVD). Une défaite sévère (plus de 10 points d'écart), qui signait le passage de la ville de Fécamp à droite après 25 années d'ancrage à gauche.

Ce jeudi 11 février 2016, celle qui lui a ravi la municipalité est d'ailleurs l'une des premières à la féliciter de cette nomination sur les réseaux sociaux :



Qui pour remplacer Estelle Grelier à l'Assemblée nationale ?

C’est Jacques Dellerie, le maire de Sandouville, qui va devenir député de la 9ème circonscription de Seine-Maritime.

les + lus