publicité

Arrêtés près de Rouen pendant qu'ils volaient de l'outillage dans une entreprise

La police a surpris deux hommes en flagrant délit de cambriolage dans une entreprise d'outillage de la zone industrielle de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime)

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 16/03/2016 | 13:31, mis à jour le 16/03/2016 | 13:33
© Maxppp/PQR/C.Mazoyer

© Maxppp/PQR/C.Mazoyer

Du bruit à l'intérieur

Il est 22h35 hier soir (mardi 15 mars) quand le centre départemental de commandement de l'hôtel de police de Rouen décide d'envoyer un équipage de la BAC (Brigade Anti Criminalité) à Sotteville-lès-Rouen, dans la zone d'activité du Jonquay, le long du boulevard industriel. Sur place, des policiers municipaux (ce sont eux qui ont appelé le 17)  les attendent. Ils résument la situation : depuis plusieurs semaines une entreprise d'outillage est victime de vols réguliers, d'où des patrouilles plus fréquentes dans le secteur. Et ce soir, les "municipaux" ont  la certitude que deux individus sont à l'intérieur du bâtiment.

Pendant que des renforts sont demandés, l'équipage de la BAC entre dans les locaux et progresse prudemment dans l'obscurité. Venant d'un second local, des bruits métalliques attirent leur attention.  Pas de doute : des voleurs sont là !

En plein démontage

Alors que des faisceaux de lampes torches balaient les murs, les policiers stoppent leur progression, se dissimulent et attendent. Mais ils ont été repérés : "Il y a du monde, on n'est plus seuls !" Les hommes de la BAC distinguent alors deux silhouettes qui se dirigent vers la sortie.  "Police ! Stop ! Ne bougez plus ! Allongez-vous au sol !" Arme au poing, les policiers s'approchent et éclairent les deux suspects. L'un porte un bonnet, des gants et a relevé le col de son manteau. Le second est également ganté mais sa cagoule ne laisse voir que ses yeux. Il tient un pied de biche. Refusant d'obéir aux policiers il s'enfuit en courant vers le fond du local. L'autre suspect n'a pas bougé, mais il refuse de se coucher et, athlétique, résiste aux policiers et rend son menottage difficile.

Le suspect à la cagoule est ensuite recherché à l'intérieur de l'entreprise dont toutes les issues sont bloquées par les renforts. C'est au fond du bâtiment, dans un sas, qu'il est retrouvé, caché par terre, allongé à plat ventre derrière du matériel. Interpellés, les deux individus sont ramenés à l'hôtel de police de Rouen et placés en garde à vue. Il s'agit d'un homme de 41 ans  habitant Petit-Quevilly et d'un habitant de Oissel âgé de 45 ans.

Selon les premières constatations effectuées par la police, un grand désordre régnait dans le local principal de l'entreprise, où un pont de levage était visiblement en cours de démontage par les deux suspects.
Un inventaire précis devait être effectué ce matin par les responsables de l'entreprise afin d'estimer le montant du préjudice.
les + lus
les + partagés