publicité

Rouen : les salariés de la Société Générale défendent leur emploi

Ce matin, ils étaient près de 70 employés à manifester à Rouen, contre un projet de fermeture de plusieurs sites de la Société Générale

  • CL avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
© Photo MaxPPP/ A. Morissard

© Photo MaxPPP/ A. Morissard

La semaine dernière la Société Générale annonçait « un projet d’évolution de ses plateforme de traitement des opérations clients en France ». Un projet qui se traduit par la fermeture de plusieurs sites sur le territoire national, dans les services administratifs, d’ici 2020. 20 pôles services clients sont visés.

A Rouen et à Caen, 250 emplois seraient menacés. 550 au total avec les sites de Nancy, Grenoble, Nice et Paris Jemmapes. 14 autres sites seront réorganisés.
La grève aurait rassemblé ce mardi matin « entre 50 et 60 % de grévistes » selon les syndicats.

En décembre dernier, la Société Générale annonçait déjà la suppression de 2 000 emplois dans son réseau d’agences.

Une première séance de négociations sur les mesures d’accompagnement aura lieu le 31 mars prochain. Une réunion que les organisations syndicales ont déjà décidé de boycotter.

Illustrations de la mobilisation ce matin à Rouen, réalisées par Bruno Belamri : 

Rouen : les salariés de la Société Générale défendent leur emploi

Réactions d'employés du site de la Scoiété Générale à Rouen : 

Rouen : les salariés de la Société Générale défendent leur emploi réactions


les + lus