publicité

Seine-Maritime : 700 kilomètres de routes et 3 musées dépendent désormais de la Métropole

Les compétences de la métropole Rouen-Normandie d'étendent. Depuis le 6 janvier, elle est en charge des routes départementales de Seine-Maritime et des musées des Antiquités, de la corderie ValLois et du musée Corneille

  • Par Sylvie Callier
  • Publié le , mis à jour le
Le musée des antiquités à Rouen © Stéphane l'Hôte

© Stéphane l'Hôte Le musée des antiquités à Rouen



97 agents du département de Seine-Maritime dépendent depuis le 1er janvier de la métropole Rouen-Normandie. Ce mercredi 6 janvier, les deux présidents ont signé la convention de ces transferts.

52 agents étaient en charge des routes départementales, 45 en charge des 3 musées également transférés (Antiquités à Rouen, Corneille à Petit-Couronne, et Corderie Vallois à Notre-Dame-de-Bondeville)

700 kilomètres de routes départementales seront entretenus par la métropole. A noter que les bacs maritimes et fluviaux restent dans le giron du département de Seine-Maritime. 
les + lus