15 maisons “hantées” dans les Hauts-de-France

La liste du dimanche s'intéresse cette semaine à ces lieux de la région particulièrement entourés de mystère, de peur et de rumeurs. (Liste réactualisée grâce à vos contributions)

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Paranormal. Etrange. Mystérieux. Ce dimanche, on plonge dans ces légendes qui traversent les années sans qu'on sache exactement pourquoi et comment. Que l'on y croit ou pas, les histoires de maisons hantées ont toujours fait partie de la vie des villes et villages dans les Hauts-de-France. Notre propos ici n'est pas de justifier ou de rendre vraies des rumeurs ou des légendes, simplement de constater qu'un certain nombre de lieux sont entourés, pour des raisons diverses, de mystère.

Architecture hors du commun, isolement, propriétaire un peu délirant, mort dans des circonstances particulières, témoignage farfelu ou crédible : les points de départ sont variés et il n'en reste souvent finalement pas grand-chose dans l'histoire finale qui se répand par le bouche à oreille. Il est question ensuite parmi les "ingrédients" qui font durer une histoire, de portes qui claquent toutes seules, de fantômes, d'enfant qui hante une maison, de silhouettes, de traces de sang... 

Certains riront donc en lisant cette liste, sceptiques et moqueurs face à des histoires reposant sur des faits très rarement avérés. D'autres se demanderont pourquoi ces histoires, dont la vérité peut facilement être mise en doute, sont racontées de génération en génération. D'autres encore se feront gentiment peur en imaginant être confronté à un phénomène étrange ou inexpliqué. 

1. La maison hantée de Hempempont (à Villeneuve d'Ascq)


La maison hantée de Hem (à Villeneuve d'Ascq)
C'est sans doute la plus connue. Au milieu des champs, d'une architecture hitchcockienne, cette maison d'Hempempont (à Villeneuve d'Ascq et non à Hem) avait tout pour engendrer du mystère. Ici, tout serait partie ici de l'histoire d'une famille qui y aurait perdu un jeune enfant dans des conditions étranges. Les propriétaires suivants n'y resteront, soi-disant, que peu de temps. Malédiction, fantôme, pendaison...
Une maison maudite qu'une église évangélique a occupé à partir de 2006 sans aucun souci jusqu'à ce qu'un cambriolage maquillé en incendie, fin 2014, n'oblige à procéder à sa destruction en juin 2015.   «J'ai grandi avec la rumeur qui voulait que la maison était impossible à démolir car les pelleteuses tombaient en panne ou se cassaient. Je suis moi-même fils de démolisseur. Cette maison, c’était un défi pour moi depuis tout petit », a témoigné à cette époque le directeur de l’agence De Meuter France chargé de la déconstruction.

2. L'église de Nesles


L'Eglise de Nesles
L'Eglise de Nesles
Depuis 1965, dans ce village du Pas-de-Calais, une rumeur s’est répandue affirmant que l’église était hantée. On y aurait notamment entendu l’orgue jouer, alors que l’église était fermée à clé et que personne ne s’y trouvait. D'autres "témoins" y auraient également vu une femme, une silhouette blanche.

3. Le château de Steene


Le château de Steene / © garuda
Le château de Steene / © garuda

Ici, la légende raconte que le fantôme d'une petite fille décédée dans le parc du château vers 1850 se montre régulièrement ou fait entendre sa voix.
En 1968, l'ancienne propriétaire affirme avoir retrouvé des couteaux plantés dans une poutre de la cheminée. Et le 26 décembre 1970, sur le sol enneigé, on découvre des traces de petits pieds d’enfant tout autour du manoir, sans entrée, ni sortie des douves. Il n'en faut évidemment pas plus pour entretenir les rumeurs.

4. La maison de Bresles


Bresles : « Notre maison est toujours hantée »
Une maison à Bresles dans l'Oise. Depuis 2011, la rumeur dit qu'elle serait habitée par le fantôme d'une petite fille. On y entendrait des voix, des bruits de verrous... Le couple qui y habite témoigne régulièrement dans la presse locale : « Quand nous avons emménagé, il y avait du tapage sous mon lit, la nuit. Ça me réveillait. Une fois, j’ai senti comme quelque chose de froid qui me caressait le bras. »

Une association spécialisée dans le paranormal dit avoir étbali que des faits étranges s'y passaient. Mais le maire de la commune a des gros doutes : « J’ai vécu sept ou
huit ans dans cette maison, je n’ai jamais rien entendu de pareil
».

5. La maison qui saigne à St Quentin

La maison qui saigne à St Quentin

Une histoire rendue populaire par l'ancienne émission de TF1, « Mystères ». Une famille affirme qu'elle a d'abord été régulièrement dérangée par des bruits de casserole et/ou des gémissements. Avant que les murs ne se mettent à "saigner". Du vrai sang sur les murs, affirment les locataires. La maison finira par être démolie. Des restes corps de soldat allemand de la première guerre mondiale auraient alors été découverts.

Une légende tellement prégnante que la maison restera inoccupée pendant 4 ans de 2009 à 2013. Depuis les nouveaux locataires n'ont jamais rien constaté de spécial. Mais des curieux continuent parfois à faire des kilomètres pour voir cette "maison qui saigne". 


6. Le phare de Calais



Depuis 2007, des membres d'Opale Tour, disent avoir ressenti à de nombreuses la présence fantomatique d'un inconnu dans ce lieu chargé d'histoire : bruits, ombres, voiles blancs, voix. Le président d'Opale Tour a expliqué en 2013 dans La Voix du Nord : "Oui, je confirme avoir été le témoin de phénomènes surprenants, inexplicables, comme d’autres salariés d’Opale Tour avant moi. On est plusieurs à avoir partagé ce sentiment que nous n’étions pas seuls dans une pièce, à avoir entendu des bruits de pas. On s’y est habitués, on ne sent rien de mauvais"

7. Une maison dans le quartier du Courgain à Grande-Synthe


Une maison hantée à Grande-Synthe

Sur des sites spécialisées dans ce type de phénomènes, la maison fait toujours partie du Top des lieux hantés de France. En 1985, une famille parle de bruits inexpliqués sur la porte du garage. Elle dit avoir fait appel à la gendarmerie et même au curé. Les habitants autour de la maison s'inquiètent. En 2014, La Voix du Nord est retourné dans le quartier voir la fameuse maison hantée. "Tout le monde la connaît. Il y a beaucoup de rumeurs », expliquait alors Zahra, sa nouvelle propriétaire. « Il n’y a vraiment plus rien. Je pense que la famille qui a vécu avec ces phénomènes est partie avec la malédiction.  Je plaisante avec mes amis. Parfois, ils ne me croient pas, alors je leur dis d’aller voir sur Internet. »

8. Phénomènes étranges à Wervicq-Sud


En 2011, les locataires d'une maison à Wervicq-Sud affirment sentir des odeurs de fumée dans leur maison, voient des tâches de sang dans leur douche ou au plafond, ou observent des objets changer de place régulièrement. Il n'en faut pas plus pour qu'ils pensent que leur maison est "hantée". Ils évoquent un "drame" qui se serait passé dans cette maison.


9. La maison étrange de Mentque-Norbécourt


La maison étrange de Mentque-Norbécourt
En 2013, une fermette anodine de Mentque-Nortbécourt, un petit village du Nord-Pas-de-Calais, près de Saint-Omer, est soupçonnée d'être devenue une "maison hantée" ? Des phénomènes paranormaux se seraient produits.
"On reçoit des pierres dans la tête. Ça devient dangereux. Mon ami a été à l'hôpital. C'est grave", raconte la locataire. Un voisin, venu voir ces phénomènes paranormaux de ses propres yeux, dit avoir reçu un porte-savon dans le dos. Le maire, lui-même, aurait vu des oranges voler et une chaise se retourner. Beaucoup des 600 habitants du village sont cependant restés sceptiques. En treize ans, la maison a eu six locataires différents ; aucun d'entre eux ne s''était jamais plaint.


10. La maison "hantée" de Villers-Outréaux

VILLERS-OUTREAUX : UNE NUIT DANS LA MAISON HANTEE

En 2014, à Villers-Outréaux, une famille quitte sa maison "parce qu'elle est hantée". "On entendait des bruits et nos enfants ont été terrorisés en voyant des visages. Des portes claquaient sans raison et on entendait des petits bruits, comme des chuchotements, affirme alors le propriétaire (...) Ça a commencé par des bruits dans la cage d’escalier. Mes enfants poussaient des cris de terreur la nuit car ils voyaient des visages." Dans le village, les habitants mettent largement en doute ces visions.


11. La maison du pendu au Clipon à Dunkerque


Une maison en bord de mer près de Loon-Plage. Il n'en reste que quelques murs. La rumeur la dit hantée pour des raisons différentes selon les versions : un enfant y serait mort, les nazis y auraient commis des atrocités...
A Dunkerque, on raconte aussi que la maison est inachevée parce que son propriétaire qui avait voulu la bâtir pour sa femme a découvert qu'elle le trompait. Mort de chagrin, il se serait pendu.

Rien de concret ni d'avéré cependant, l'emplacement, l'architecture sont très propices à faire de la maison du pendu une source de légendes urbaines.

12. La maison maudite de Lambersart



A Lambersart, une rumeur persistante raconte qu'une des maisons de la prestigieuse Avenue de l'hippodrome serait maudite. Les familles qui y auraient habité à chaque fois moins d’un an en seraient repartis dans des circonstances tragiques. Maladies, accidents, faillites et décès auraient frappé sans pitié. Mais l'actuelle propriétaire l'assure : tout va bien, rien à signaler dans cette maison.


13. La maison du Fort Lapin de Hoymille

DEMEURE ABANDONNÉE DEPUIS 23 ANS

Mort inexpliquée d'un enfant, atmosphère étrange, ouvriers qui refusent d'y travailler... Cette maison de Hoymille (près de Bergues) à l'architecture particulière est entourée de mystère. « Cette maison m’a toujours mise mal à l’aise, surtout avec ce que les gens racontent à son sujet », dit dans La Voix du Nord une habitante. Elle devrait être détruite prochainement. 


14. La dame blanche d'Esquelbecq



Une légende qui remonte à 1655. Elle part d'un meurtre avéré, celui de Jacqueline Vasseur de Guernonval femme d'Hubert Vasseur de Guernonval, seigneur d'Esquelbecq. La jeune femme qui est la seconde épouse du baron va mourir dans des conditions mystérieuses. Elle cherche à cacher son crime en enterrant le corps, la nuit, dans un lieu isolé. Mais le chien de la baronne et n'a aucun mal à révéler à tous l'endroit où est dissimulé le cadavre.
Depuis, on raconte que parfois le fantôme de la Dame au petit chien se promène dans le parc du château. 


15. La dame en noir de Wylder


Le site info-paranormal raconte cette légende des Flandres Maritimes : "Après la guerre, à l'école de Wylder. Il y avait trois ou quatre enfants qui ne voulait jamais aller aux toilettes. Ils avaient peur d'une dame en noir qu'ils voyaient toujours assise sur les cabinets, un fichu sur la tête. L'instituteur leur disait que cela était le fruit de leur imagination mais ils avaient vraiment peur. Alors un jour, on a demandé à l'abbé de venir, car il avait des pouvoirs pour chasser les mauvais esprits. De son église à l'école, distante d'une centaine de mètres, l'homme de dieu pria tout le long du chemin jusqu'à en suer. Arrivé devant les toilettes, son visage témoignait encore d'une extrême souffrance. Mais cela fut surement efficace, car dès le lendemain il y avait plus rien. On n'a jamais pu identifier la dame en noir. »


Ludivine Fasseu et Clotilde d'Albepierre ont recensé en 2013 dans des livres très complets ces histoires : MAISONS HANTÉES ET AUTRES LIEUX ÉTRANGES EN NORD-PAS-DE-CALAIS (Editions Ouest-France) LIEUX ÉTRANGES ET MAISONS HANTÉES EN PICARDIE (Editions Ouest-France)

CONTRIBUEZ, CRITIQUEZ, AMÉLIOREZ NOS LISTES !

Se divertir, apprendre des petites choses sans se prendre la tête. Nos "listes du dimanche" ne prétendent pas être exhaustives. Si par exemple, vous avez en tête une histoire ou un lieu qui auraient mérité d'être sur cette page ou au contraire, vous contestez vivement la présence d'une autre, n'hésitez pas à nous contacter : france3nordpasdecalais@gmail.com

Sur le même sujet

Coye-la-Forêt solidaire avec les sinistrés d'Irma

Près de chez vous

Les + Lus