Louvre-Lens: le cadeau qui a ému François Hollande

Dominique Dupilet, le président du Conseil général Pas-de-Calais, a tenu à rappeler à François Holllande ses origines artésiennes, en lui offrant la copie de documents d'état civil de ses aïeux.  / Conseil général du Pas-de-Calais
Dominique Dupilet, le président du Conseil général Pas-de-Calais, a tenu à rappeler à François Holllande ses origines artésiennes, en lui offrant la copie de documents d'état civil de ses aïeux. / Conseil général du Pas-de-Calais

Le président de la République est reparti du Louvre-Lens, hier, avec une pochette contenant des copies d'actes de naissance, de décès et de propriétés de ses aïeux ayant vécu dans le Pas-de-Calais.

Par Yann Fossurier

Le président de la République François Hollande n'est pas reparti les mains vides du Louvre-Lens qu'il est venu inaugurer hier matin. Rassurez-vous, le chef d'état n'a embarqué ni statuette antique, ni chef d'oeuvre de la Renaissance, mais une petite pochette en cuir dont le contenu l'aurait, paraît-il, profondément ému. "Ses aïeux, côté paternel, ont vécu à Rémy, Vis-en-Artois, Hautcourt et Plouvain", explique Dominique Dupilet, le président du Conseil général du Pas-de-Calais. "Ils s’appelaient Jean-Jacques, Jean-Baptiste, Jacques, Pierre-Joseph, Alfred, ou encore Gustave Hollande… Nous avons eu l’idée de lui offrir une copie  d’actes de naissance, de décès, de propriétés, et même de demande de congés pour service militaire. Nos archives départementales ont remonté le temps jusqu’en 1723".

Parmi ces documents, la copie d’une demande de congé militaire émanant de son grand-père, Gustave Hollande, datant du 20 juillet 1914, soit quelques jours seulement avant le déclenchement de la Première Guerre Mondiale.

Copie d'une demande de congé militaire écrite par Gustave Hollande, le grand-père de François Hollande, le 20 juillet 1914.  / Conseil Général du Pas-de-Calais
Copie d'une demande de congé militaire écrite par Gustave Hollande, le grand-père de François Hollande, le 20 juillet 1914. / Conseil Général du Pas-de-Calais
"Ce cadeau, très personnel, a beaucoup touché le président de la République", s'est félicité Dominique Dupilet. "A chaque fois qu’il consultera ces documents, il aura une pensée pour notre département… qui est aussi le sien !".

A lire aussi

Vos commentaires

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Les supporters de Chambly

Actualités locales

Les + Lus