Liévin : un conseiller municipal UMP rejoint la liste FN

Steeve Briois, secrétaire national du Front National s'est réjoui de ce ralliement d'un UMP.  / MAXPPP
Steeve Briois, secrétaire national du Front National s'est réjoui de ce ralliement d'un UMP. / MAXPPP

Serge Kaznowski, conseiller municipal UMP de Liévin (Pas-de-Calais), commune du bassin minier dirigée jusqu'en janvier par l'ex-socialiste Jean-Pierre Kucheida, a rejoint la liste Front national pour les élections municipales, a annoncé vendredi le parti d'extrême droite.

Par Emmanuel Magdelaine

"Serge Kaznowski, conseiller municipal de Liévin et délégué UMP pour la 12e circonscription (Liévin et ses alentours, ndlr), a choisi de rallier la candidature de Roger Fruchart, tête de liste Front National pour les élections municipales à Liévin", a déclaré dans un communiqué Steeve Briois, secrétaire général du FN et tête de liste à Hénin-Beaumont, autre commune du bassin minier marquée par les "affaires" impliquant d'anciens élus socialistes.

M. Kaznowski, qui devait annoncer lors d'une conférence de presse en milieu d'après-midi qu'il a rejoint le Front national depuis plusieurs mois, sera en troisième position sur la liste, a précisé à l'AFP Laurent Brice, secrétaire départemental du parti.

Guerre ouverte à l'UMP

Cet "énième ralliement", selon Steeve Briois, est "la preuve de l'explosion des digues partisanes et de la déception qu'inspirent à la fois le Parti Socialiste et l'UMP" et celle de "la capacité de rassemblement" du FN. "Ici plus qu'ailleurs, il y a une volonté d'en finir avec les baronnies socialistes et la compromission de l'UMP avec les exécutifs PS", ajoute-t-il.

Il évoque à la fois Jean-Pierre Kucheida, encore visé par plusieurs informations judiciaires pour notamment favoritisme et abus de biens sociaux, et Gérard Dalongeville, ancien maire d'Hénin-Beaumont, condamné en août à trois ans de prison ferme pour détournements de fonds publics.

Serge Kaznowski, était en guerre ouverte avec un autre conseiller municipal UMP à qui il disputait la tête de liste pour les prochaines municipales. Frédéric Lamand a été préféré à Serge Kasnowski qui va sans aucun doute devoir changer sa photo sur sa page Facebook...

 / Capture d'écran Page Facebook Serge Kaznowski
/ Capture d'écran Page Facebook Serge Kaznowski

 

Vos commentaires

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

2016, une année noire pour les céréaliers picards

Actualités locales

Les + Lus