Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

SeaFrance : deux anciens responsables syndicaux placés en garde à vue

Eric Vercoutre (à gauche) et Didier Cappelle (à droite), en janvier 2012. / © MaxPPP
Eric Vercoutre (à gauche) et Didier Cappelle (à droite), en janvier 2012. / © MaxPPP

Selon Nord Littoral, Eric Vercoutre, ancien secrétaire du CE de SeaFrance, et Didier Cappelle, ex-secrétaire du syndicat maritime Nord, sont en garde à vue depuis lundi à la gendarmerie du Portel. Ils doivent s'expliquer sur les comptes du CE de la compagnie transmanche liquidée en 2012.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

L'information est révélée ce matin dans les colonnes du journal Nord LittoralEric Vercoutre, ancien secrétaire du comité d'entreprise de SeaFrance (et actuel secrétaire du CE de My Ferry Link) et Didier Cappelle, ex-secrétaire du syndicat maritime Nord (radié de la CFDT), sont entendus depuis lundi dans les locaux de la brigade de gendarmerie du Portel, sur commission rogatoire du juge d'instruction lillois Jean-Michel Faure qui vient de reprendre le dossier des pratiques présumées douteuses au sein de la compagnie transmanche liquidée en 2012.
 

Trois informations judiciaires ouvertes


Eric Vercoutre et Didier Cappelle doivent s'expliquer notamment sur les comptes du comité d'entreprise de SeaFrance, les enquêteurs doutant de leur exactitude entre 2009 à 2011. Une information judiciaire a été ouverte pour "abus de confiance, complicité et recel d'abus de confiance". Un troisième homme, membre du CE et du Syndicat maritime Nord, a lui aussi été placé en garde à vue

Deux autres enquêtes concernent également l'ex-compagnie SeaFrance. Une première information judiciaire a été ouverte pour "vols commis en bande organisée", au sujet de larcins commis à bord des navires de la compagnie pour un montant de plusieurs millions d'euros, entre 2008 et 2010 (13 anciens salariés sont mis en examen dans ce dossier) La seconde a été ouverte pour "escroquerie" : elle concerne l'Enim (Établissement national des invalides de la marine), l'établissement  en charge des couvertures sociales. Le parquet de Lille doute notamment de la validité de certains arrêts maladie.

Eric Vercoutre, Didier Cappelle et le troisième homme entendu ont été présentés devant le juge d'instruction ce mardi après-midi, à Lille.

Sur le même sujet

Marck : périmètre de sécurité autour de XPO Logistics à cause d'un colis radioactif

Près de chez vous

Les + Lus