Fourmies : le nouveau maire UMP Mickaël Hiraux se fait frapper juste après son élection

Mickaël Hiraux, nouveau maire de Fourmies / © DR
Mickaël Hiraux, nouveau maire de Fourmies / © DR

C'est peu de temps après la proclamation des résultats dans le bureau de vote central de Fourmies qu'un homme d'une trentaine d'années l'a violemment frappé au visage, entraînant une incapacité temporaire de travail (ITT) de quatre jours. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Alors qu'il célèbre sa victoire dans la salle de bal du théâtre de Fourmies, le nouveau maire Mickaël Hiraux (UMP), élu avec 42,44% des voix, est interpellé de toute part par des administrés qui souhaitent le féliciter. 

L'un des électeurs présents dans la salle l'appelle à son tour en lui demandant "Tu me reconnais ?!". "Alors je me suis approché de lui et là il m'a frappé, raconte M. Hiraux. Une énorme claque sur le côté du visage, il y a mis tout son coeur. J'ai été très surpris ! Il allait m'en mettre une deuxième mais il a été neutralisé puis s'est sauvé. Il était alcoolisé". 

Selon le nouvel élu de Fourmies, l'homme était un "pro Alain Berteaux", maire communiste sortant  qui a lui recueilli 40,25% des votes. "On aurait perdu on serait sorti, c'est la démocratie on la respecte", regrette Mr Hiraux. 

Mickaël Hiraux a porté plainte dès dimanche soir auprès de la police. Le parquet a été prévenu et l'agresseur, identifié par des témoins sur place, devait être entendu dans la journée de lundi. 

Le nouveau maire UMP de Fourmies, qui dit avoir très mal à l'oreille, prendra officiellement ses fonctions ce samedi à 10 heures.
Résultat du second tour / © FTV
Résultat du second tour / © FTV

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Deûlémont : un boulanger a décidé de revenir dans le village... et ça marche !

Près de chez vous

Les + Lus