Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Daniel Percheron épinglé par France 2 pour son absentéisme au Sénat

Daniel Percheron n'a pas apprécié d'être interviewé par France 2 sur son absentéisme présumé. / © France 2
Daniel Percheron n'a pas apprécié d'être interviewé par France 2 sur son absentéisme présumé. / © France 2

Le président du Conseil régional Nord Pas-de-Calais et sénateur du Pas-de-Calais Daniel Percheron serait, selon France 2, souvent absent au Palais du Luxembourg. Il n'a pas apprécié que les journalistes s'intéressent à cette question. 

Par @F3nord

Certains sénateurs se sont installés dans une situation d’emploi fictif”. C'est en partant de cette petite phrase accusatrice signée Catherine Tasca, sénatrice PS, que l'équipe de "L'oeil de 20 heures" de France 2 a tenté d'y voir plus clair sur l'absentéisme des sénateurs. 

En utilisant les données statistiques du site Nossenateurs.fr , les journalistes ont ciblé quelques sénateurs. "Pour en juger, nous avons retenu un critère : leur présence en commission, ces réunions où les sénateurs préparent la loi. Y assister est théoriquement obligatoire, mais visiblement, cela ne suffit pas."
Natacha Bouchard, maire de Calais et sénatrice du Pas-de-Calais, fait partie des moins présentes en commission. Elle a refusé de répondre aux questions des journalistes de France 2. 

"Je suis là tous les jours"

Autre sénateur du Pas-de-Calais repéré pour ses absences répétés : Daniel Percheron. Le président du Conseil régional n'a été présent en commission que 7 fois (sur une trentaine de réunions), n'a déposé aucun rapport, n'a fait aucune intervention longue ou courte dans l'hémicycle. Il a en revanche posé 23 questions écrites, la dernière le 9 octobre dernier.

Les journalistes ont cherché à le rencontrer au détour d'un couloir du Sénat. Gêné par la question, Daniel Percheron répond d'abord : "Je suis là tous les jours" avant de signifier : "Je n'ai pas besoin de la caméra" et de faire un geste pour l'empêcher de tourner. Hors caméra, il reconnaîtra tout de même cet absentéisme. Mais sa première réponse pose aussi question : s'il est au Sénat tous les jours, quand se rend-il au Conseil régional Nord Pas-de-Calais. 
video senateurs

Les sanctions financières concernant l'absentéisme sont rarement appliquées au Sénat. Alors le président du groupe socialiste au Sénat propose une solution radicale : "Que le Sénat rémunère les Sénateurs en fonction de leur présence."

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Longueau : l'engouement des jeunes pour l'ASC

Près de chez vous

Les + Lus