OVH, l’entreprise roubaisienne qui embauche 20 personnes par semaine

A Roubaix, l’hébergeur OVH est désormais le 3ème mondial derrière Google et Amazon. Cette progression fulgurante lui permet de multiplier les embauches.

Le succès d'OVH lui permet d'embaucher plus de 200 personnes par an.
Le succès d'OVH lui permet d'embaucher plus de 200 personnes par an. © MAXPPP
"On s’est déjà rebaptisé depuis quelque temps la Roubaix Valley", lance, amusé, Alexandre Morel, directeur marketing et vente OVH, comprenez "On Vous Héberge". L’entreprise installée à Roubaix héberge déjà un tiers des sites internet français et est en pleine extension.
durée de la vidéo: 01 min 45
OVH, l'entreprise roubaisienne qui voit très grand
Aujourd’hui la société rêve de se hisser au niveau des géants de la Silicon Valley américaine. OVH prévoit donc un investissement de 400 millions d’euros sur trois ans. "140 millions d'euros seront financés sur fonds propres. Pour compléter l'enveloppe, le groupe roubaisien vient de lever 267 millions d'euros, sous la forme d'un crédit souscrit auprès d'un pool bancaire pour 160 millions et d'un emprunt obligataire de 107 millions", précise Le Figaro.

Créé en 1999 par Octave Klaba alors qu’il est étudiant en 3ème année à l’ICAM, à Lille, l’entreprise OVH est restée familiale. Henryk Klaba, le père, en est président et Octave, directeur général. Actuellement l’intégralité du capital de la société est toujours détenue par la famille Klaba.

"Plus de 200 embauches par an"

La forte progression  de l’entreprise lui permet  de maintenir un très haut niveau d’embauche. Aujourd’hui, tous les lundis, vingt nouveaux salariés font leur entrée dans les bâtiments de la société, à Roubaix. "Pour la région, nous allons continuer à créer des équipes de développeurs, de techniciens, de chargés de clientèles. Nous sommes sur des programmes qui sont supérieures à 200 embauches par an", explique Nicolas Boyer, directeur administratif et financier d’OVH. 

L’entreprise mise sur son "Training center", son centre de formation, pour former ses nouveaux salariés et les plonger dès leur arrivée dans l’ambiance de la société. Une ambiance conviviale, façon Silicon Valley.

OVH propose déjà une cantine gratuite et une crèche mais ne souhaite pas s’arrêter là. Alexandre Morel évoque un projet de campus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter