La nouvelle barrière anti-migrants du port de Calais arrachée par le vent

Les fortes rafales de vent enregistrées ce samedi matin à Calais ont eu raison de la nouvelle barrière anti migrants installée autour du port. Installée ces dernières semaines, elle s'est en partie affaissée. 

Par F3nord avec France 2 et AFP

Des rafales à près de 160 km/h ont été enregistrées ce samedi matin à Calais et sur le littoral. Dans le port, la nouvelle barrière destinée à protéger le port des tentatives de passage des migrants n'a pas résisté aux assauts du vent. Installées mois dernier, ces grilles ont été financées par les autorités britanniques, qui ont débloqué 15 millions d'euros pour sécuriser le port de Calais des tentatives d'immigration illégales.

Le renforcement de la sécurité autour du port de Calais n'a pas résisté aux assauts du vent / © Barbara Six, France 2
Le renforcement de la sécurité autour du port de Calais n'a pas résisté aux assauts du vent / © Barbara Six, France 2

Le trafic transmanche interrompu à cause du vent

Par ailleurs, le trafic transmanche est interrompu entre Calais et Douvres depuis 8h10 ce matin. "Aucun bateau n'entre ni ne sort, tout le trafic est bloqué, les navires à Douvre devaient venir à Calais restent à Douvres", a déclaré à l'AFP un membre de la capitainerie.

La décision de fermer le port a été prise après qu'un car-ferry avait commencé à manoeuvrer pour quitter le port avant de devoir renoncer en raison des rafales de vent.
Vers 09H30, le vent soufflait en moyenne à 90-100 km/h.  A 10h30, une accalmie a permis la réouverture du trafic transmanche.

Une accalmie était attendue dans l'après-midi, selon la même source.

Sur le même sujet

Un nouveau concept à Péronne le " prêt à camper "

Près de chez vous

Les + Lus