Nicolas Sarkozy à Tourcoing : "Je souhaite que Xavier Bertrand soit notre candidat aux régionales"

Le président de l'UMP Nicolas Sarkozy est en visite ce jeudi à Tourcoing.

Nicolas Sarkozy à Tourcoing.
Nicolas Sarkozy à Tourcoing. © Natacha Bouchart via Twitter
La généralisation du tiers payant dans le secteur médical est "une mesure démagogique et contre-productive", a estimé jeudi à Tourcoing (Nord) le président de l'UMP Nicolas Sarkozy. "C'est une mesure démagogique et contre-productive par construction", a estimé M. Sarkozy, qui s'exprimait devant des médecins généralistes et des spécialistes, qui exercent dans une maison de santé de Tourcoing, dans la ZUP de la Bourgogne.

La généralisation du tiers payant prévue dans le projet de loi santé de la ministre Marisol Touraine est "une mesure politique, idéologique, qui vise à faire passer les médecins, notamment les médecins libéraux, pour des gens qui gagnent trop", a ajouté le patron de l'UMP, qui a affirmé: "La loi Touraine, on va s'en occuper".
durée de la vidéo: 01 min 53
Nicolas Sarkozy à Tourcoing

Soutien à Bertrand

M. Sarkozy s'est rendu ensuite à une réunion avec des militants, au théâtre de la ville, longtemps bastion socialiste, avant de passer à droite lors des dernières élections municipales, en mars 2014. Le nouveau maire de Tourcoing, le député UMP Gérald Darmanin, a été porte-parole de M. Sarkozy durant la campagne de l'ancien chef de l'Etat pour prendre la présidence du parti. Au cours de son discours, Nicolas Sarkozy a indiqué qu'il souhaitait la candidature de Xavier Bertrand, maire de Saint-QUentin, pour diriger la liste de droite aux élections régionales de décembre prochain : "Je souhaite que Xavier Bertrand soit notre candidat aux régionales" dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie





Xavier Bertrand, dont la candidature est aussi poussé par Gérald Darmanin, n'a pour l'instant pas annoncé officiellement ses intentions : "C'est indiqué que je souhaite être candidat aux primaires", avait-t-il affirmé le 4 janvier dernier à Premesques, avant d'enchaîner sur les régionales. "Et ce que je m'impliquerai ? Oui. A quelle position ? Vous verrez. Il y en a d'autres qui en ont très envie".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter