Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Chats, chiens : quels sont les risques liés au feu pour votre animal de compagnie ?

Un chat auquel des pompiers délivrent de l'oxygène.  / © MaxPPP
Un chat auquel des pompiers délivrent de l'oxygène. / © MaxPPP

Chaque mardi dans l'émission Nord-Pas-de-Calais Matin, le docteur Frédéric Vlaemynck présente une chronique vétérinaire. Cette fois, il vous dit tout sur les risques liés au feu pour votre animal de compagnie.

Par Virginie Demange

Que risque un animal de plus qu'un être humain lors d'un incendie ?

Bien évidemment, on pensera tout d'abord aux mêmes risques que pour l'homme, c'est-à-dire principalement les risques de brûlure, d'asphyxie et de décès lors d'incendie de maison. Et il faut bien entendu les prendre en considération. Heureusement, désormais nos habitations doivent obligatoirement être équipées de détecteurs de fumée automatiques (DAF) permettant d'alerter les occupants et les secours dans les meilleurs délais.

Un détecteur automatique de fumée. / © MaxPPP
Un détecteur automatique de fumée. / © MaxPPP

Pour exemple, l'un de mes clients était parti en vacances, le feu a pris dans sa maison et le détecteur de fumée automatique a alerté les voisins, sauvant ainsi les 5 chats grâce aux pompiers. Les animaux ont été temporairement logés à la clinique le temps que le propriétaire reviennent précipitamment de Thaïlande.

Moi-même, j'ai connu un incendie et ce n'est pas un DAF mais la vigilance d'une voisine qui a permis de faire intervenir les pompiers et de sauver in extremis Léon des flammes.

Mais il existe d'autres risques plus subtils...

Les animaux sont bien plus sensibles que les humains aux vapeurs et aux fumées. Certains plus que d'autres. Plus l'animal est petit, plus il est en danger, et certaines espèces très particulièrement comme les oiseaux.

A quoi sont-ils sensibles ?

A la fumée de cigarette par exemple

Du tabagisme passif ?

En quelque sorte... qui peut aller de l'asthme chronique pour le chat à l'intoxication aiguë et au risque de mort subite pour de plus petites espèces.
Pour les oiseaux, très sensibles, les mêmes problèmes peuvent être connus dès l'usage de bougies parfumées ou de papier d'Arménie.

C'est vrai que l'oiseau doit être sensible, on se rappelle qu'on se servait malheureusement de canaris dans nos régions pour prévenir du coup de grisou dans les mines.

En effet, il s'agissait là des premiers animaux sentinelles. Ceci me rappelle un autre cas malheureux où l'intoxication au monoxyde de carbone sur des aras avait permis de diagnostiquer un mauvais réglage de chaudière chez des propriétaires, leur sauvant certainement la vie. Mais parfois l'action des vapeurs est encore plus mesquine ; par exemple, il faut savoir que des vapeurs lors de cuisson dans des poêles en teflon peuvent générer des vapeurs extrêmement toxiques, pouvant entraîner la mort d'un oiseau en quelques minutes.

Donc pas d'oiseau dans une cuisine et hotte aspirante obligatoire ?

Exactement. Et vigilance lors d'usage de cheminée, même à bioéthanol. Il faut se rappeler que tout ce qui crée une odeur pour nous est potentiellement toxique pour nos animaux.

AU MENU DE NORD-PAS-DE-CALAIS MATIN DU 24 MARS A 9H50

- Christine Defurne reçoit Jean-François Wysotzki, le responsable AFUB du nord de la France. Ou comment l'Association Française des Usagers des Banques vole au secours des Français en détresse bancaire.

- A l'occasion du Printemps de Bourges, nous vous présentons deux groupes de la région sélectionnés pour les Inouïs du Printemps de Bourges : DDDXIE (Lille- électro) et Vilain.

- Chronique handicap. Wahiba Baha parlera des journées nationales Tourisme & Handicap des 28 et 29 mars.

- Chronique Mieux-être. Vincent Lemaire vous dira qu'il est important de savoir se récompenser.

Chronique Animaux. Incendies, fumées : comment protéger son animal, c'est ce qu'expliquera le vétérinaire de l'émission Frédéric Vlaemynck.

- Direct extérieur. Immersion au cœur de l'hôpital des nounours, à Lille, avec Virginie Demange et Jean-Marie Barféty. Vous saurez tout sur cette initiative des étudiants en médecine, qui donnent de leur temps pour rassurer les enfants face au médecin ou à une opération.

Sur le même sujet

Jules Verne, en Somme - extrait

Près de chez vous

Les + Lus