Nord Pas-de-Calais Picardie : les chiffres inquiétants (pauvreté, chômage, PIB...) de la future grande région

Un mélange des logos actuels des régions Nord Pas-de-Calais et Picardie. / © Montage France 3
Un mélange des logos actuels des régions Nord Pas-de-Calais et Picardie. / © Montage France 3

L'Insee dans l'ouvrage "La France et ses territoires" a publié ce mercredi de nombreux indicateurs permettant de se faire une idée sur les nouvelles futures grandes régions. Pour le Nord Pas-de-Calais Picardie, le tableau est peu reluisant.

Par EM

Une région riche, mariée à une moins riche, une densément peuplée à une qui l'est moins: le nouveau découpage territorial dessinera, selon l'Insee,
une France moins disparate en termes de population, de produit intérieur brut ou de répartition des activités. Toutes les différences ne sont pas pour autant gommées mais hors Ile-de-France et Corse, qui ne changent pas de périmètre, "les écarts se réduisent, avec notamment des caractéristiques démographiques plus proches entre régions", souligne l'Insee dans l'ouvrage "La France et ses territoires", publié mercredi et disponible sur le site www.insee.fr.

Ce document présente pour la première fois des données et analyses sur la population, l'emploi, les conditions de vie et les entreprises des nouvelles régions. Comment se situera la nouvelle région fusionnée Nord Pas-de-Calais Picardie ? Nous avons étudié les données de l'INSEE. En voici une synthèse. 

Superficie-Population-Densité : une région très dense

Avec ses 31814 km2, le Nord Pas-de-Calais Picardie fera partie des plus petites régions de France en superficie. Seules la Normandie, Provence Alpes Côte d'Azur, la Corse et la Bretagne seront plus petites.

 

Le Nord Pas-de-Calais Picardie sera aussi la 3ème région de France avec 5,985 millions d'habitants. A noter que le Nord - Pas-de-Calais Picardie a la population la plus jeune (avec l’Île-de-France) : un habitant sur trois a moins de 25 ans. L’Alsace Champagne-Ardenne Lorraine et le Nord - Pas-de-Calais Picardie sont les deux nouvelles régions qui ont le moins progressé (+ 0,2 %) entre 2006 et 2011, "en raison, explique l'INSEE, d’un solde migratoire négatif à peine compensé par l’excédent des naissances par rapport aux décès."

La densité de population découle des deux premiers chiffres. Une surface assez petite avec beaucoup d'habitants : cela aboutit forcément à une forte densité, la plus forte après l'Ile-de-France : 187 habitants au km2.

Emploi-Revenus-Pauvreté : un taux de chômage et un taux de pauvreté très élevés 

Le taux de chômage de la métropole avoisine les 10 % fin 2014. Selon l'INSEE, le pourtour méditerranéen et le Nord - Pas de Calais Picardie sont les plus touchés (de 11,6 % à 12,5 %). 


Dans le Nord Pas-de-Calais Picardie, les revenus médians sont inférieurs de 10% à la moyenne nationale. La nouvelle région sera aussi la plus touchée par la pauvreté : 18,4% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté (en Corse, 19,2%, 11,5% en Bretagne). Le nombre de foyers imposables est également un des plus faibles (derrière la Corse et le Languedoc-Roussillon).

Richesse-Produit intérieur brut  : la région la plus pauvre

Le PIB (richesse produite) de la région Nord Pas-de-Calais Picardie rapporté au nombre d'habitants sera le plus faible de France. "Rapporté à la population, le PIB de l’Île-de-France reste le plus élevé (52 298 euros par habitant), écrit l'INSEE. Le PIB par habitant de la région Auvergne Rhône-Alpes est le deuxième plus élevé : il s’élève à 30 946 euros. À l’opposé, la richesse par habitant est la plus faible, en métropole, en Nord - Pas-de-Calais Picardie avec un niveau deux fois moindre que celui des Franciliens : 25 380 € par habitant."

Santé : moins de médecins qu'ailleurs

Autre indicateur peu favorable à la nouvelle région Nord Pas-de-Calais Picardie : la densité de médecins. La 5ème plus faible de France (derrière, on trouve la Normandie, Pays de la Loire, Centre Val de Loire et Corse : 292 médecins pour 100 000 habitants. A rapprocher des chiffres de l'état de santé de la population, souvent inquiétants. 

Un tableau très sombre

L'INSEE publie encore de nombreux autres chiffres qu'il faudra continuer à analyser dans les mois qui viennent : sur le logement, le taux d'équipement automobile, la répartition des emplois par secteur d'activité... Et même par exemple le taux de réussite des élèves au bac (qui est aussi le plus faible de France. 85,2% contre 87,2% en France).

A la lecture de tous ces chiffres, la confirmation d'une impression : la nouvelle région Nord Pas-de-Calais Picardie a bien sûr des atouts mais elle a aussi de gros handicaps. Chômage, pauvreté, production de richesse : sans noircir le tableau, les grands indicateurs montrent que la fusion des deux régions ne tirent aucune des deux vers le haut. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Projection dans la ville de tournage du film "Chez nous" à Bruay-la-Buissière

Actualités locales

Les + Lus