Boves : 60 000 euros de frais de cantine détournés par une employée municipale

© France Télévisions
© France Télévisions

Depuis plusieurs années, cette salariée de la mairie de Boves, dans la Somme, encaissait pour son propre compte de petites sommes et camouflait le détournement dans le fichier municipal.

Par France 3 Picardie / ML


De petite somme en petite somme, l'employée municipale a réussi à empocher 60 000 euros. Une salariée de la mairie de Boves (Somme) détournait depuis plusieurs années des fonds issus des paiements de la cantine scolaire dont elle devait assurer l'encaissement, d'après une information du Courrier Picard confirmée par le parquet d'Amiens. Les faits auraient commencé en 2013.

Une affaire découverte par Trafin


L'employée, en poste à Boves depuis 1998, profitait de règlements par espèces pour par chèques sans ordre pour récupérer de petits montants, entre 50 et 150 €. Elle effaçait ensuite la trace des sommes dues dans le fichier municipal. De petits dysfonctionnements auraient été signalés, mais c'est finalement par le logiciel Tracfin, un système utilisé par le ministère de l'Economie et des Finances pour traquer les transferts bancaires suspects, que l'affaire a été découverte. 

Saisie de ses biens


La femme a été déférée devant le juge et sera jugée pour détournement de biens publics au cours du mois d'octobre. Elle était inconnue des services de police et a reconnu les faits. Le parquet a ordonné la saisie de ses biens à hauteur du préjudice en attendant le jugement. 

La mairie de Boves a porté plainte et s'est constituée partie civile dans le dossier.

Sur le même sujet

Gens du voyage sur le parking de Leroy-Merlin Faches : la direction dresse un mur de béton

Près de chez vous

Les + Lus