Les agriculteurs en colère devant la préfecture de l'Oise

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Ils protestaient ce vendredi matin contre la décision du ministre de l'agriculture de modifier le système de répartition des aides européennes. 

Par Eline Erzilbengoa

Pour sa première décision prise en tant que ministre de l'agriculture, Stéphane Travert, se met du monde à dos, à commencer par les agriculteurs de l'Oise. 

Suite à son annonce hier de modifier la répartition des aides de la PAC (politique agricole commune), les principaux intéressés voient rouge. 

"Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé un transfert à hauteur de 4,2% des montants des crédits du pilier I de la PAC vers le pilier II, pour satisfaire les besoins identifiés sur le pilier II d’ici 2020", indique le ministère dans un communiqué. 

Un hold-up pour la FNSEA


En clair, il s'agirait de diminuer les aides à l'hectare perçues par l'agriculture conventionnelle pour donner plus à l'exploitation en zone de montagne, l'installation des jeunes agriculteurs et le développement du bio.

Un transfert qui tombe mal pour le principal syndicat agricole, la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricole), dont les membres manifestaient devant la préfecture de l'Oise ce vendredi matin.


Un reportage à retrouver ce soir dans le journal de 19h de France 3 Picardie. 


Sur le même sujet

+32 % de taxe foncière en cinq ans à Lille, un record

Près de chez vous

Les + Lus