Mesures préventives dans le Marais d'Isle après la découverte de cyanobactéries

Après la découverte de cadavres d'oiseaux sauvages dans le Marais d'Isle, des mesures de précaution sont prises par la Communauté d'Agglomération du Saint-Quentinois. 

Par Halima Najibi

Des prélèvements ont été réalisés dans le Marais d'Isle après la découverte d'oiseaux sauvages retrouvés morts. Les résultats font état de la présence de micro-organismes des cyanobactéries. Elles se sont multipliées de façon anormale et sont susceptibles de produire des toxines qui peuvent provoquer des troubles de santé chez l'animal et l'homme.

Ces bactéries ont proliféré dans l'eau cet été, un phénomène qui va sans doute disparaître avec la baisse des températures. En attendant, des mesures de précaution sont prises. Ainsi, les balades en bacôve et les travaux de gestion de la Réserve Naturelle du Marais d'Isle sont suspendus. De nouveaux prélèvements sont effectués ce 19 septembre.

Dans un communiqué de presse, la Communauté d'Agglomération du Saint-Quentinois recommande :

  • Ne pas toucher les zones d'eau stagnante comportant des dépôts d'algues abondants ou de la mousse.
  • Ne pas ramasser de bois ou d'objets ayant été immergés, ne pas les porter à la bouche.
  • Ne pas laisser boire ou se baigner les chiens dans les sites où l'eau est colorée, stagnante ou en présence de mousse en surface.
  • Ne pas fréquenter, notamment lors des activités de loisirs des zones d'eau stagnante comportant des dépôts d'algues abondants ou de la mousse. Nettoyer le matériel après usage.

En cas de maux de ventre, vomissements, diarrhée appeler votre médecin traitant.

Métropole lilloise : un très important trafic de cocaïne et d'héroïne démantelé

Près de chez vous

Les + Lus