Soissons : une œuvre de C215 peinte sur une porte a été dérobée

C215 avait peint ce portrait en avril à Soissons / © DR
C215 avait peint ce portrait en avril à Soissons / © DR

Une porte, sur laquelle l'œuvre de l'artiste de rue Christian Guémy alias C215 était peinte, a été volée en début de semaine. 

Par E.E

Christian Guémy alias C215, mondialement connu pour ses peintures street-art, a une nouvelle fois vu ses œuvres dérobées.

Après les boites aux lettres, sur lesquelles il avait dessiné, c'est désormais une porte qui fut démontée, emportant au passage le portrait de l'artiste. 

"Le propriétaire de la porte a porté plainte", confie-t-il. "Moi, j'ai été prévenu par des internautes et même si je n'ai pas complètement tous les droits intellectuels sur cette oeuvre, je m'oppose à sa revente."


En droit de propriété intellectuelle, C215, à défaut de posséder le support, dispose de ce qu'on appelle de droits moraux sur son œuvre, qui lui donnent droit à s'opposer à sa divulgation, sa revente ou toute atteinte à son intégrité. 

Une chose est sûre, comme pour les boîtes aux lettres, cette porte ne passera pas inaperçue. 

Sur le même sujet

Métropole lilloise : un très important trafic de cocaïne et d'héroïne démantelé

Près de chez vous

Les + Lus