À Calais, un bailleur social généralise les gardiens assermentés