APL, gaz, cigarette électronique : ce qui change au 1er octobre

La cigarette électronique est désormais interdite en entreprise dans les espaces de travail commun / © MAXPPP
La cigarette électronique est désormais interdite en entreprise dans les espaces de travail commun / © MAXPPP

Baisse de 5€ des APL, augmentation du prix du gaz et hausse du plafond du paiement sans contact : voici tout ce qui change aujourd'hui 1er octobre. 

Par Mahaut Landaz

Entre les mesures voulues par Emmanuel Macron et celles qui avait déjà été enterinées avant les élections, découvrez ce qui va changer dans votre quotidien à partir d'aujourd'hui. 
  • Les prix du gaz augmentent 


Les tarifs réglementés du gaz augmentent en moyenne de 1,2 %. Dans le détail, la hausse est de 0,4 % pour le gaz de cuisson, de 0,7 % pour la cuisson et l'eau chaude. Les foyers qui se chauffent au gaz verront leur facture augmenter de 1,2 % en moyenne. 

  • Les APL baissent de 5€ 
Les aides au logement vont baisser de 5€ par mois. Dans le Nord et le Pas-de-Calais, plus d'un million de personnes bénéficient d'aides au logement. Il s'agit de l'aide personnalisée au logement (APL), de l’allocation de logement familial (ALF) et de l’allocation de logement social (ALS). Economie pour l'Etat : 32,5 millions d'euros par mois. 


  • Le plafond du paiement sans contact augmenté à 30€
Il est désormais possible de régler jusqu'à 30 euros avec un paiement sans contact, contre 20 euros jusque-là. Cette hausse du plafond sera toutefois mise en place progressivement au moment du renouvellement de votre carte bancaire. Apprécié par les Français, le paiement sans contact est accepté par plus de 500 000 commerçants selon Visa. 

  • Assurance-chômage : hausse temporaire de la contribution des employeurs 
La convention du 14 avril 2017 entre en vigueur ce dimanche pour une durée de trois ans. La période d'affiliation nécessaire pour être indemnisé est réduite de 122 jours calendaires à 88 jours effectivements travaillés. La durée maximale du différé d'indemnisation passe de six à cinq mois.

L’âge d’entrée dans la filière senior passe de 50 à 55 ans, mais un nouveau palier intermédiaire donnant droit à 30 mois d'indemnité est crée pour les personnes entre 53 et 55 ans. 

Les cotisations des employeurs augmentent de 0,05 % pour tous les salariés. 

  • Vapoter dans les espaces communs fermés désormais interdit 
Vapoter, ou fumer sur sa cigarette électronique, est maintenant interdit dans les transports collectifs fermés comme les bus, dans les écoles ou tout autre établissement accueillant des mineurs. Au sein de l'entreprise, vapoter est défendu dans les espaces collectifs sous peine d'une amende de 150€, mais pas les bureaux individuels. 

  • Légère revalorisation des pensions de retraite 
La pension de retraite de base est revalorisée de 0,8 % après avoir été gelée l'an dernier. Cette mesure concerne le régime général des salariés du privé, le régime des indépendants (RSI) et la sécurité sociale agricole (MSA).

  • Le non cumul des mandats s'étend aux sénateurs 
Après les députés en juin dernier, c'est désormais aux sénateurs de choisir entre leur mandat local et leur mandat parlementaire. 

  • Photos de publicités retouchées : si la silhouette est modifiée, il faudra le dire 
Les photographies à usage commercial retouchées sur un logiciel de traitement d'image pour modifier l'apparence corporelle des mannequins devront être clairement indiquées. La mesure concerne les publicités dans la presse, sur des affiches, sur Internet ou encore dans les catalogues et prospectus.

  • La validation des acquis de l'expérience (VAE) devient plus souple
La durée d'expérience professionnelle minimal requise pour bénéficier de la validation des acquis de l'expérience (VAE) est désormais d'un an, contre trois auparavant.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Pas-de-Calais : une baisse de la taxe foncière pour les victimes de la pollution de Metaleurop

Près de chez vous

Les + Lus