Aulnoye-Aymeries : ces adultes qui décident de se battre contre l'illettrisme

© France 2
© France 2

Encore aujourd'hui, 7 % de la population adulte en France a des difficultés pour lire et écrire. Notre région est la plus concernée. À Aulnoye-Aymeries, une association vient gratuitement en aide aux personnes illettrées.

Par M. F.

2,5 millions de personnes sont en situation d'illettrisme en France. Cela représente 7 % de la population. C'est le cas de Michel Marie, 44 ans, qui habite Aulnoye-Aymeries (Nord). La ville lui est hostile, les informations lui échappent car il sait à peine lire et écrire.

Par exemple, il ne peut pas se diriger en suivant les panneaux d'indications. Impossible également de passer le permis de conduire, pourtant bien utile pour travailler.

Dans la vie de tous les jours, c'est un véritable handicap. "J'aimerais bien savoir compter, pouvoir retirer mon argent ou remplir mes papiers moi-même", témoigne Michel. Il est l'aîné d'une famille d'agriculteurs de 4 enfants. Il n'a jamais vraiment beaucoup fréquenté l'école. Il aidait ses parents à la ferme.

Aulnoye-Aymeries : ces adultes qui décident de se battre contre l'illettrisme
Encore aujourd'hui, 7 % de la population adulte en France a des difficultés pour lire et écrire. Notre région est la plus concernée. À Aulnoye-Aymeries, une association vient gratuitement en aide aux personnes illettrées. - France 2 - J. Mimouni / F. Simoes / G. Gongis / M. Chailleby

Mais aujourd'hui, il a décidé de se prendre en main. Il suit des cours dans une association de sa ville, Mots et merveilles, qui est un peu devenu comme sa seconde famille. Il y vient trois fois par semaine. L'association reçoit 600 adultes comme lui tous les ans. Les parcours sont très variés. 

"C'est compliqué, c'est plusieurs facteurs", précise Caroll Weidich, la directrice de l'association Mots et Merveilles. "Ce n'est pas que l'école, c'est aussi la famille, quelques fois la santé en plus. C'est des choses qui se cumulent et qui font qu'un enfant n'arrive pas à se construire s'il n'est pas accompagné par ses parents".

Maintenant, Michel s'est fixé un nouveau challenge : travailler dans les espaces verts. "Il faut passer un CAP. Sans le CAP on n'a plus de travail maintenant. Je dois apprendre pour avoir mon CAP". Il poursuit les cours avec l'association pour y parvenir.

Reportage France 2 : J. Mimouni / F. Simoes / G. Gongis / M. Chailleby

Quel état des lieux dans les Hauts-de-France ?

La région Hauts-de-France est la plus touchée par l'illettrisme en France. 11 % de la population âgée de 16 à 65 ans est concernée dans le Nord Pas-de-Calais et la Picardie, selon des données de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme de 2012. La moitié des personnes illettrées ont un emploi.

Dans le Nord Pas-de-Calais, elle touche autant les hommes (50 %) que les femmes (50 %). En Picardie, les hommes sont plus touchés que les femmes (60 % contre 40 %). Près de la moitié des personnes en situation d’illettrisme ont plus de 45 ans.

En Picardie, deux tiers des personnes concernées vivent dans des zones faiblement peuplées. Dans le Nord Pas-de-Calais, la situation est inverse. Quatre cinquièmes des personnes en situation d'illlettrisme vivent dans des zones urbaines.

Sur le même sujet

"Silence ça pousse" tourné à Amiens

Près de chez vous

Les + Lus