Comme un air de film futuriste, et pourtant la voiture volante sera bientôt réalité... Aux Pays-Bas, la société Pal-V a annoncé la commericalisation de deux premières voitures volantes, la Liberty Pioneer et la Liberty Sport.

Concrètement, ces voitures pourront à la fois rouler sur la route et... voler dans les airs, comme un hélicoptère. En fait, il s'agit d'un autogire, un engin propulsé grâce à une hélice et un moteur puissant (200 chevaux pour tirer la bête). 

Côté pratique, les voitures volantes peuvent transporter 2 personnes et 20 kg de bagages. De quoi s'envoler pour un petit week-end ou aller faire ses courses en évitant les bouchons. Question autonomie, la prouesse est inégalée : le voiture peut tenir à 160 km/h pendant environ 4 heures, avec une hauteur de vol de 3,5 kilomètres.  

Difficile de passer inaperçu

Les conducteurs de ces voitures pourront difficilement passer inaperçu, même sur les routes. Les véhicules fonctionnent en effet avec trois roues, en utilisant les effets de la gravité.  

Et pas question de faire n'importe quoi. Des règles précises encadrent l'utilisation de ces engins. Au départ, l'entreprise voulait commercialiser ces voitures de rêve dès 2014, mais ils ont du fournir des garanties de sécurité auprès des autorités. Ainsi, les conducteurs ne pourront pas décoller d'une autoroute ou encore se garer dans son quartier. Un peu comme pour les planeurs, ils devront se restreindre aux terrains d'aviations, après avoir obtenu le code et un permis de conduire spécifique. 

Le prix d'une villa

Côté prix, les chiffres font rapidement redescendre sur terre. La version Liberty Pioneer coûte aujourd'hui 499 000 euros. Pour obtenir la Liberty Sport, compter 299 000 euros, avec moins d'options de confort.

La production doit commencer début 2017 et les premières livraisons sont prévues pour fin 2018.