"Après audition des représentants des deux clubs, la commission décide de mettre le dossier en instruction. Les deux clubs sont convoqués pour la séance du jeudi 9 novembre 2017", a simplement indiqué l'instance dans un communiqué ce jeudi soir.

En clair, il va falloir attendre. On ne sait toujours pas si le match Amiens SC/LOSC sera rejoué. L'arsenal disciplinaire de la LFP est vaste, et peut aller, en cas de responsabilité établie du club receveur, jusqu'à l'amende, au huis clos partiel ou total, au match perdu, voire au retrait de points. Un match arrêté à la 16ème minute doit-il être rejoué ? En entier ou à 0-1 avec le temps qu'il restait à jouer ? À huis clos ou sur terrain neutre ? 

En attendant la décision qui prendra au moins un mois, les deux clubs pointent provisoirement aux 16e et 18e places du championnat de Ligue 1 avec 6 et 5 points en 7 journées. Un match en moins par rapport aux autres clubs. 


Samedi dernier, le LOSC venait d'ouvrir le score à Amiens quand l'accident est survenu dans la tribune réservée aux fans du Losc à la 16e minute du match. Les supporters de Lille se sont pressés pour fêter le but contre une barrière du stade d'Amiens, qui a cédé, entraînant leur chute.

La polémique avait pris d'autant plus d'ampleur que le stade de la Licorne est en travaux pour rénovation de sa verrière et des sièges pour toute la saison, après sa montée historique dans l'élite à la surprise générale. Mais le préfet de la Somme "nous a confirmé qu'il n'y a aucun rapport entre les travaux menés actuellement dans le stade et l'effondrement de la barrière", avait souligné le directeur général de la LFP Didier Quillot, au lendemain de l'incident.Ce jeudi soir, les dirigeants du LOSC ont reçu au Domaine de Luchin, les blessés, leur famille et des sections de supporters. "Un moment d'écoute et de partage nécessaire et sincère après les événements de samedi", explique le club.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.