Cambrai : ils braquent une banque pour 16 euros 50

Deux individus ont braqué une agence de la Banque Populaire jeudi midi à Cambrai. Un homme a été interpellé après une dangereuse course poursuite, l'autre a pu prendre la fuite.

L'agence Banque Populaire située sur le rond-point du Cateau à Cambrai a été braquée par deux individus.
L'agence Banque Populaire située sur le rond-point du Cateau à Cambrai a été braquée par deux individus. © Google
Peu avant midi ce jeudi, deux individus casqués et armés font irruption dans l'agence Banque Populaire située sur le rond-point du Cateau à Cambrai. Sous la menace de leurs armes de poing, les malfaiteurs neutralisent le personnel et la seule cliente présente, qu'ils font coucher au sol. Les individus s'emparent alors de monnaie dans un coffre relais de la banque : ils dérobent 16 euros 50 en pièces.

Les deux hommes exigent ensuite de se faire remettre le contenu du distributeur automatique de billets, en vain. Le personnel de l'agence n'y a pas accès. Ils volent alors à une cliente les 500 euros qu'elle vient de retirer, puis prennent la fuite avec leur maigre butin à bord d'un scooter de grosse cylindrée, muni de fausses plaques.


Poursuite

Dès le début de leur fuite, les braqueurs sont "pris en charge" par un équipage de police, qui informe l'ensemble du dispositif de leur progression. Arrivés à Awoingt, les deux hommes abandonnent leur scooter et prennent la fuite à pied

Deux policiers prennent le conducteur en chasse et parcourent 1,5 km à travers champs. Le fuyard finit par dévaler un talus et se retrouve sur la route D643, où il tente dangereusement d'intercepter plusieurs véhicules. Rattrapé par les policiers, il leur oppose une très forte résistance. L'arrivée de renforts permettra de le maîtriser et de l'interpeller. L'homme serait âgé de 52 ans.

Malgré des recherches importantes réalisées dans le secteur par les gendarmes, le deuxième malfaiteur n'a pu être retrouvé. Il est toujours activement recherché. L'enquête, diligentée par le parquet de Cambrai, a été confiée à la police judiciaire de Lille.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter