Canal Seine-Nord : Edouard Philippe n'est pas convaincu par la proposition de Xavier Bertrand

L'écluse de Marquion / © MaxPPP
L'écluse de Marquion / © MaxPPP

Xavier Bertrand avait proposé d'assurer les premières années du financement du Canal Seine-Nord pour éviter le gel du projet. Edouard Philippe a estimé que cette proposition n'était pas "totalement satisfaisante".

Par Romane Idres avec AFP

Le bras de fer entre le élus locaux et le Premier ministre autour du Canal Seine-Nord continue. Début juillet, Emmanuel Macron avait annoncé le report du projet de canal qui devait relier Compigène et Aubencheul-au-Bac pour relier la Seine au réseau fluvial d'Europe du Nord. 

L'annonce avait suscité la colère des élus locaux, et pour la contrecarrer, le président de la région Xavier Bertrand avait proposé que les collectivités locales (le conseil régional et les quatre départements concernés) assurent le financement jusqu'en 2019 pour permettre la mise en route du projet. 

"Je salue la proposition"


Pas de quoi convaincre le Premier ministre. A l'occasion des questions au gouvernement ce mercredi, il a déclaré : "C'est une solution de trésorerie, de décaissement, mais ce n'est pas une solution totalement satisfaisante. Je salue le geste, je salue la proposition, sans elle, on ne pourrait pas trouver une solution globale.

Pour expliquer sa réserve, Edouard Philippe a pointé du doigt le problème de l'emprunt de 700 millions d'euros environ, "dont jusqu'à présent nul n'a proposé de prendre la garantie et dont personne n'a identifié la recette affectée qui permettrait de rembourser le capital. Ça veut dire que ce projet dont je ne conteste pas l'utilité n'est pas complètement bouclé".

► Les échanges entre Stéphane Demilly, député de la Somme, et le Premier ministre, à l'Assemblée Nationale ce mercredi




A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le site de Nexans de Chauny déclassé

Près de chez vous

Les + Lus