Capitaine Marleau : les 20 meilleures répliques de Corinne Masiero

Capitaine Marleau : les 20 meilleures répliques de Corinne Masiero

"Capitaine Marleau", la série policière à succès de France 3 repose notamment sur le talent et la gouaille de Corinne Masiero. Surréalistes, ch'ti, bougonnes, savoureuses : notre sélection de ses meilleures répliques.

Par EM

Capitaine Marleau, c'est le succès "séries" de France 3. La série policière diffusée régulièrement le mardi soir bat des records d'audience. Corinne Masiero, qui incarne le personnage principal, une capitaine de gendarmerie atypique, est évidemment la clé de ce gros succès. L'actrice originaire de Roubaix bluffe tout le monde par sa gouaille à l'accent ch'ti alliée à un surréalisme façon Columbo. Et ses expressions sorties de nulle part.

Brut de décoffrage, Corinne Masiero reconnaît elle-même se laiser aller à l'improvisation dans les dialogues de la série. Sans doute pour mieux coller encore au personnage qui est un mélange de fiction et de réalité. "Marleau n’est pas quelqu’un qui est dans la normalité...", explique l'actrice.

Marleau-Masiero aime parler ch'ti ("Min tiot", "Vindiousse"...), boire de la bière, utiliser des expressions typiquement nordistes (elle explique ce que veut dire "marcher avec", a le coeur à gauche (elle réussit à parler de délocalisation de Samsonite ou licenciements autour d'une enquête), cite ses amis ou ses références ("Comme le dit Didier Super", "J'adore Patrick Dewaere"...), et n'hésite pas à se tourner en dérision ("Je suis moche comme un poux") et à utiliser un vocabulaire grossier. 

20 répliques drôles, typiques, surréalistes, ch'ti...


Voici 20 répliques tirées des 7 premiers épisodes de la série (cf vidéo ci-dessus). Choix complètement subjectif et non exhaustif bien sûr !
  • -Capitaine !
    -Quoi ?
    -On a un nouveau cadavre.
    -C'est pas vrai, y'a un micro-climat chez vous, ou quoi ?
  • -Pourquoi vous arrêtez pas ce type avant qu'il tue toute sa famille ?
    -Mais j'fais c'que j'veux, t'es pas ma mère, hein !
  • -Franchement, si eux, c'est des terroristes, moi je suis Béatrice Dalle !
  • -Vous savez pourquoi on dit de moi que je suis moche comme un poux ?
    -Pardon ?
    -Parce que c'est vrai ! Quand j'm'accroche, je leur ressemble, je suis comme ça ! Comme ça !
  • -Oh, la vache !
    -Oh, he ! Un commentaire et c'est un "mawashigueri" direct dans le plexus !
    -Non, mais vous êtes canon capitaine !
    -Qu'est-ce que j'viens d'dire ?
  • -Mon coup préféré, les valseuses...
    -J'adore Patrick Dewaere !
  • -Putain... Mais... Quoi ?
    -Je suis en plein drame familial, là, foutez-moi la paix !
  • -Santé, hein ! Ah, j'préfère la bière...
  • -J'peux avoir une tite bière ?
    Un galopin hein, une larmichette...
  • Mais comme dit le grand Didier Super :
    "Les taulards, c'est comme les flics, y'en a des biens",
    et moi je crois que ce que je vois.
  • -Un jeune sans portable, c'est comme un actionnaire sans licenciement, ça peut pas survivre !
  • -Les Zorros, là, ils se méfient peut-être des nouveaux Robins des bois. Les méchants Robins des bois qui amènent de l'emploi soi-disant... Depuis Samsonite et Goodyear, on s'en fout de tout ça...
  • -Ouais, ça va... On n'est pas au Festival de Cannes non plus. Faut pas pousser !
  • -J'voulais savoir si vous avez pas vu un témoin parce qu'y parait qu'yen a un qui s'est planqué dans une propriété là.
    -Un témoin de quoi ?
    -Bah, pas un témoin de Jéhovah ! Un témoin de meurtre. Double meurtre !
  • -Ça va les cotons tige ?
    -Capitaine !
    -J'vous avais pas reconnu !
  • -C'est marrant, vous avez pas trop la tronche d'un curé de campagne.
    -Vous ne ressemblez pas non plus à l'idée qu'on se fait d'un gendarme...
    -L'habit ne fait pas le flic !
  • -On se bouge la cellulite, là !
    -Comme disait Marguerite Croton, c'était mon institutrice en CM2 : "Faut jamais désespérer d'un abruti !"
  • -Bonjour Capitaine !
    -Salut !
    -Vous marchez avec moi ?
    -Faites gaffe hein ! Chez moi, marcher, ça veut dire sortir avec une personne...
    -On va commencer par marcher.
  • -Le dernier acte ne fait que commencer mon cher... J'ai toujours rêvé de dire ça, j'sais pas pourquoi, c'est nul...
  • Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile, Etre une flic libérée, tu sais, c'est pas si facile !

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Un nouveau concept à Péronne le " prêt à camper "

Près de chez vous

Les + Lus