Ce que provoque la réduction des contrats aidés : exemple à Laigneville dans l'Oise

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Le maire de dénonce le non renouvellement de ces contrats, pourtant indispensables pour cette commune.Cela représente 9 300 emplois en Picardie. 

Par Eline Erzilbengoa

Il y a deux jours, le maire de Laigneville postait une curieuse annonce sur la plateforme de vente entre particuliers Leboncoin : un stage "de découverte pour député novice". 

Et même si l'initiative a tout d'une blague, elle dénonce en réalité les problèmes que rencontre le maire de la commune de l'Oise. En premier plan, la réduction des contrats aidés.

Suite à l'annonce du non renouvellement de 160 000 contrats aidés d'ici la fin de l'année, partout en France, les communes sont désemparées. À Laigneville, le maire doit désormais se séparer de ses employés, qui espéraient pourtant un nouveau départ professionnel. 

Les contrats aidés : l'exemple à Laigneville
Reportage de Marine Candel, Benoît Henrion et Fabien Desgardins.

Les contrats aidés peuvent être financés à hauteur de 75% par l'Etat. Si celui-ci n'y contribue plus, les communes ne peuvent pas les prendre en charge intégralement. 

Mis en place en 1984, ces contrats aidés représentent aujourd'hui 9 300 emplois en Picardie. Ils concernent, les jeunes en difficultés, les chômeurs de longue durée, les chômeurs de plus de 50 ans et les personnes handicapées. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans l'Aisne, une entreprise mise sur les protéines végétales

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne