© CC0
© CC0

Chocolat, chips, biscuits en rentrant du boulot ? Vous ne pouvez pas vous empêcher de grignoter au cours de la journée et en rentrant du travail. C'est une question d'alimentation, à commencer par le petit-déjeuner souvent trop léger voire inexistant chez certains.

Par Madison Mouquet

Pourquoi grignote-t-on en rentrant du travail ?

Les journées de travail se résument en moyenne à commencer entre 8 et 9h du matin et finir entre 16 et 17h voire 18h (pour une personne ayant des horaires de bureau, cas à part pour les personnes étant postées le matin, l'après midi ou la nuit), on rentre à l’heure du goûter : souvenir de l’enfance...

En commençant très tôt le matin les sensations de faim et ou l'envie de manger sont plus importantes en après-midi, cela est liée à la fatigue.

Le grignotage est en lien avec :
  • La fatigue, le sucre redonne de l’énergie vite assimilable ;
  • La faim, liée au fait que l’on n’a pas assez mangé sur le repas précédent ;
  • Le stress et l’anxiété de la journée ou d'autres paramètres psychologiques ;
  • L’ennui ou la solitude.

En général la population standard n’a pas tendance à manger assez sur les repas principaux du matin et du midi. Les petits-déjeuners sautés ou mal composés (trop léger), négliger le repas du matin entraîne des grignotages tout au long de la journée. Le corps compense le manque de calories en donnant une appétence vers les aliments gras et sucrés. Ces calories sont vite assimilables.

Les repas du midi sont souvent pris sur le pouce et contiennent peu de féculents comme les plats préparés ou il s'agit de féculents vite digérés comme le pain des sandwichs.

La fin d’une journée de travail c'est le début d’une journée à la maison (tâches ménagère, rangement, repassage, cuisine, s’occuper des enfants…) on a alors le besoin de se recharger en énergie pour repartir de plus belle.

Les règles de bases :
  • Ne pas négliger les deux principaux repas du matin et du midi en quantifiant bien ses féculents ;
  • Faire ses propres repas pour avoir la bonne qualité et quantité ;
  • S'octroyer une pause après le travail pour relâcher la pression de la journée passée ;
  • Manger une poignée d’amande, les fruits oléagineux rassasient davantage ;
  • Au besoin miser sur le grignotage de tomates cerises ou bâtonnets de carottes ;
  • Bien faire la différence entre la faim et l’envie !

Métropole lilloise : un très important trafic de cocaïne et d'héroïne démantelé