© V. Demange
© V. Demange

Virginie Demange et Jean-Marie Barféty sont à Grande-Synthe ce mardi 7 février pour découvrir le passionnant musée de la mine de la commune. Gros plan. 

Par Emmanuel Pall

Grande-Synthe, Dunkerquois, près de 25 000 habitants en 2014 a son étonnant musée de la mine. Mais pourquoi ? On est à plusieurs dizaines de kilomètres du bassin minier. 

La réponse est pourtant simple : après la fermeture des mines, il a bien fallu continuer à travailler pour les anciens mineurs pas en âge de prendre leur retraite. Beaucoup d'entre-eux se sont alors tournés vers le littoral et le Dunkerquois, où l'entreprise métallurgique Usinor (Arcelor Mittal aujourd'hui) était déjà implantée. 

Voilà comment naquis l'idée de dédier un musée à la mine et aux mineurs à Grande-Synthe. 
Visite du musée de la mine de Grande-Synthe
Virginie Demange et Jean-Marie Barféty - 9h50 le matin

Visite guidée par d'anciens mineurs

A la fois moyen de ne pas oublier, mais aussi moyen de se regrouper en tant qu'ancien mineur, le Musée de la mine de Grande-Synthe reproduit sur 42 m² un carreau de fosse, en maquette. Vous pouvez aussi y trouver une salle des pendus (déformation journalistique pour imager "le lavabo" ou "les bains douches" des mineurs où l'on pendait les vêtements). 

Ici tous les mots patoisants sont expliqués, et n'ayez crainte messieurs-dames, toutes les traductions sont faites en bon français !) Faut-il avoir peur d'être au fond ? "La première descente à 10-12 mètres secondes impressionne confie Daniel... Après on y pense plus au fait d'avoir 400 mètres de terre au-dessus de nous". 


Bernard, ancien de Grenay, appelait sa cuisine un "boyau", car elle était en profondeur. Elle est reconstituée au Musée de la mine de Grande-Synthe. Daniel, pendant ce temps, se remémore de très très bons souvenirs d'enfance dans les corons, du côté de Sallaumines, dans le Pas-de-Calais, tout en présentant à quoi servait la calotte du mineur qui était placée sous le casque de protection. Découvrez ce moment en vidéo avec Virginie Demange et Jean-Marie Barféty. 
 

Le musée de la mine de Grande-Synthe (partie 2)
Virginie Demange et Jean-Marie Barféty - 9h50 le matin

Musée Joël Fontaine, espace Paul Langevin à Grande-Synthe
Tous les samedis après-midi (14h-16h30). Groupes sur rendez-vous : contactez Bernard Guéant au 03 21 97 19 67
Cherche des objets-souvenirs liés à la vie de la mine. 

Michel Mallory, le parolier du show biz français