Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Football Leaks : Cristian Manea, le faux joueur de Chelsea prêté à Mouscron

Cristian Manea (à gauche) lors de sa première sélection avec la Roumanie en 2014. / © MaxPPP
Cristian Manea (à gauche) lors de sa première sélection avec la Roumanie en 2014. / © MaxPPP

L'enquête "Football Leaks" s'est penchée sur Cristian Manea, joueur roumain de Mouscron (Belgique), qui prétendait appartenir à Chelsea. Mais c'est un club chypriote qui le possède véritablement, avec des intermédiaires douteux à la manoeuvre.

Par YF

Cristian Manea est un joueur peu connu du championnat belge. Ce latéral droit roumain, âgé de 19 ans, est arrivé à Mouscron en août 2015, juste après le rachat du club par le fonds d'investissement maltais Gol Football Malta représenté par l'Israélien Pini Zahavi, l'un des agents de joueurs les plus influents au monde, surnommé dans le milieu "Mr Fixit" ("Monsieur j'arrange ça"). Le club belge appartenait auparavant au LOSC qui avait cédé ses parts, en avril 2015, au président mouscronnois Edward Van Daele et un groupe d'investisseurs locaux. 

En deux saisons à Mouscron, Manea n'a disputé que 9 matches. Pourtant il a déjà généré plusieurs millions en transferts et commissions en tout genre. C'est ce que révèle ce lundi le site web The Black Sea, l'un des médias européens qui travaille sur l'enquête "Football Leaks", qui s'appuie sur une gigantesque fuite de 18,6 millions de documents obtenus par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. Cristian Manea a été formé à Roumanie à l'Académie Hagi, du nom de Gheorghe Hagi, ancien joueur du Real Madrid et du FC Barcelone, surnommé dans les années 1990 "le Maradona des Carpathes". L'ex-star du football roumain est aujourd'hui l'entraîneur et le propriétaire d'un club, le FC Viitorul Constanța, au sein duquel Manea fit ses débuts professionnels en 2014, à seulement 16 ans. Des débuts prometteurs qui lui valurent de devenir le plus jeune joueur à être appelé en sélection nationale roumaine après seulement cinq matches disputés chez les pros.

Faux joueur de Chelsea

Lorsqu'il arrive à Mouscron à l'été 2015, le club et le joueur indiquent à la presse qu'il est prêté par le club anglais de Chelsea. "Chelsea me voulait absolument, je ne pouvais pas refuser", déclare l'intéressé à la Dernière Heure. "Je veux jouer le plus de matches possible cette saison. C’est normal d’avoir cette ambition car la saison prochaine, je devrai retourner à Chelsea. Et si je veux jouer là-bas, il faut que j’emmagasine du temps de jeu en Belgique. Si je travaille dur, je pourrai avoir ma place en Angleterre. Si pas, je serai probablement encore prêté une saison." Sauf que Cristian Manea n'a jamais appartenu à Chelsea. Comme le révèle l'enquête "Football Leaks", il a été acheté en juin 2014 par l'Apollon Limassol pour 2,5 millions d'euros. Aujourd'hui encore, le latéral de Mouscron appartient à ce club... chypriote pour lequel il n'a jamais joué la moindre minute en match officiel. Manea n'a même jamais mis les pieds à Chypre ! Selon The Black Sea, 40% du montant de son transfert à l'Apollon Limassol - soit 1 million d'euros - a atterri dans les caisses de Dito Trading and Consulting Limited, une société offshore basée à Malte, intervenue en tant que "consultant" pour évaluer le montant de la transaction. Un service chèrement rémunéré...

Dito a pour directeur un agent de joueurs allemand du nom de Thorsten Weck. Mais selon The Black Sea, ce ne serait qu'un prête-nom de façade. La société maltaise est en effet domiciliée à la même adresse que Lian Sports Limited, une société de management dirigée par un homme autrement plus influent : l'agent de joueurs macédonien d'origine albanaise, Abdilgafar “Fali” Ramadani, n'avait pas encore de licence FIFA à l'époque pour intervenir sur des transferts. Ramadani a été accusé par des médias allemands d'être lié aux frères kosovars-albanais Bashkim et Burim Osmani, deux figures du crime organisé à Hambourg. Mais aujourd'hui sa société, Lian Sports, représente des joueurs de grands clubs comme Stevan Jovetic (Inter Milan), Adem Ljajic (Torino) ou Marcos Alonso (Chelsea). Elle a aussi travaillé sur le transfert en février du Serbe Luka Jovic de l'Etoile Rouge de Belgrade au Benfica Lisbonne, par l'intermédiaire là encore... du club chypriote de l'Apollon Limassol pour lequel il n'a jamais joué lui non plus.

La "galaxie" Zahavi

Pour The Black Sea, l'Apollon Limassol est un club sous la coupe de Pini Zahavi, dont le fils, Gil, et le neveu, Ader, siègent au conseil d'administration du Royal Excel Mouscron. Zahavi est également proche de Ramadani qui serait aussi, selon la presse belge, l'un des investisseurs derrière Gol Football Malta Limited, la société qui racheté le club frontalier à l'été 2015. Lian Sports, la société de Ramadani, représente par ailleurs plusieurs joueurs de l'effectif mouscronnois, tous originaires des Balkans : Matej Delac, Nikola Gulan, Filip Markovic ou encore Fejsal Mulic, d'après le site Transfermarkt. Elle entretient également des liens privilégiés avec Gheorghe Hagi, son club et son académie en Roumanie, proposant régulièrement à des clubs européens - portugais notamment - quelques uns des meilleurs talents qu'elle "produit". L'Apollon Limassol permettrait ainsi à ces différents intermédiaires de contourner l'interdiction par la FIFA de la tierce propriété : une pratique qui offrait la possibilité - jusqu'en mai 2015 - à des sociétés autres que des clubs de football de détenir des "droits économiques" sur des joueurs et d'empocher ainsi de l'argent à chaque transfert. L'Apollon Limassol étant un club de foot, il ne tombe pas réglementairement sous le coup de cette interdiction.

Pour The Black Sea, le bluff autour du transfert de Cristian Manea à Chelsea visait à gonfler la cote du joueur sur le marché des transferts. L'intox est allée très loin puisque la célèbre agence Reuters avait publié le 11 juin 2015 une dépêche annonçant sa signature pour le club londonien, sur la base d'une déclaration du directeur général du FC Viitorul, son club d'origine. Une info reprise derrière par les médias du monde entier. Le jeu Football Manager a même fait figurer Manea dans l'effectif des "Blues" ! Curieusement Chelsea n'a jamais démenti cette rumeur savamment orchestrée. Il faut dire que Roman Abramovitch, son propriétaire russe, est un ami de Pini Zahavi qui l'a accompagné dans le rachat du club anglais en 2003. "Nous ne connaissons pas cette histoire. Ce joueur ne nous appartient pas…", s'est contentée de réagir, auprès de La Dernière Heure,  la direction de Mouscron, après les révélations de l'enquête "Football Leaks". En attendant, Cristian Manea, qui rêvait de la Premier League, se morfond sur le banc des remplaçants : bien que titularisé récemment, il n'a joué que deux matches cette saison avec les Hurlus...
  

Sur le même sujet

Marck : périmètre de sécurité autour de XPO Logistics à cause d'un colis radioactif

Près de chez vous

Les + Lus