Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Gérard Mulliez et Michel-Edouard Leclerc en débat à Marcq-en-Baroeul : “Un joli numéro d'acteurs”

Michel-Edouard Leclerc et Gérard Mulliez ce vendredi
Michel-Edouard Leclerc et Gérard Mulliez ce vendredi

Débat au sommet (de la grande distribution) ce vendredi à Marcq-en-Baroeul. Gérard Mulliez et Michel-Edouard Leclerc autour d'une même table : moment insolite et rare. 

Par EM

Le fondateur d'Auchan et le fils du fondateur des centres Leclerc réunis dans une même salle. Une rencontre rare, étonnante... "Un joli numéro d'acteurs", résume dans un sourire Michel-Edouard Leclerc. Les deux hommes font partie des deux familles qui ont inventé la grande distribution en France. Le Flandres Business Club, association de chefs d'entreprise de la région, a réussi à les réunir ce vendredi à la Cité des échanges à Marcq-en-Baroeul. 

Quelques minutes de débat qui ont visiblement passionné les 650 personnes présentes. Rire aussi. Quand par exemple, Gérard Mulliez, a dit du bien, à sa façon du nouveau président Emmanuel Macron : "Moi je crois aux Jésuites, mois aussi j'ai été chez les jésuites, mais seulement une petite année scolaire", a-t-il lancé en référence à la scolarité du jeune Macron à La Providence, établissement catholique d'Amiens. 

Une heure de natation tous les jours et 4h de marche... mais pas dans les magasins Leclerc !


Les deux ont parlé sur un ton détendu de leur concurrence historique en France. Gérard Mulliez a raconté des anecdotes datant de ses débuts dans les années 60. Notamment quand il était allé à Landerneau (Bretagne) rencontrer Edouard Leclerc (père de Michel-Edouard) pour s'inspirer de ses méthodes discount. “Mulliez, avec tes yeux bleus, tu vas réussir, luia dit Edouard Leclerc. Alors je l’ai écouté. Grâce à ça j’ai pu tenir longtemps pour lui faire de la concurrence". Echanges d'amabilité également : "J'ai un souvenir immense de M. et Mme Leclerc, a expliqué Gérard Mulliez. N'oubliez pas qu'il était à l'avant-garde et qu'il a fait bousculer la France." 

"Je dois dire que ça me plait de dialoguer avec Gérard, a répondu Michel-Edouard Leclerc. Je dois dire toute l'admiration. Quand Gérard est venu à Landerneau. Mon père avait une réelle admiration pour Gérard."

Publié par Michel-Edouard Leclerc sur vendredi 12 mai 2017

Publié par Michel-Edouard Leclerc sur vendredi 12 mai 2017

Gérard Mulliez, 86 ans, a aussi donné le secret de son dynamisme presque intact : "Moi je me porte relativement bien. Une heure de natation tous les jours et 4h de marche... mais pas dans les magasins Leclerc !

Les deux, très consensuels, ont vanté les mérites de la compétition et la concurrence "très profitables aux consommateurs". Et ont annoncé être d'accord sur un trève dans la "guerre des prix"  : "On va créer un institut pour le développement de la bonne bouffe"

Sur le même sujet

9h50 le matin : archives de l'Ascension du Mont Blanc en 1988

Près de chez vous

Les + Lus