Les habitants des Hauts-de-France ne se marient plus

L'INSEE a publié une étude sur les unions dans les Hauts-de-France : le niveau des mariages est historiquement bas. 

Par Romane Idres avec Madison Mouquet

Le mariage, trop ringard ? C'est ce que les résultats de l'étude de l'INSEE laissent à le penser. Si le nombre de mariages a tendance à diminuer dans toute la France (-18% en quinze ans), dans les Hauts-de-France, on observe une chute vertigineuse. En 2015, 22 000 mariages ont été célébrés dans la région. C'est 33% de moins qu'en 2000 ! 

On pourrait croire que l'ouverture du mariage au couple de même sexe aurait tendance à freiner cette tendance... Et bien non : les couples homosexuels aussi sont moins nombreux à se marier chez nous que dans le reste de la France. Il ne représentent que 2,7% des mariages.

Faut-il comprendre que chez nous, l'amour est mort ? Qu'il y a moins de couples qu'avant ? Pas tout à fait. Sur la même période, la baisse du nombre de mariages s'accompagne d'une forte hausse du nombre de PACS. Mis en place en 1999, le pacte civil de solidarité a connu de timides débuts, mais a fini par convaincre de plus en plus de couples. En 2014, on a célébré 11 fois plus de PACS qu'en 2000. 

Des mariés plus âgés


En fait, PACS et mariages cumulés, le nombre d'unions célébrées a augmenté. En revanche, on se marie un plus tard qu'avant. En moyenne à 37 ans pour les hommes, et 34,5 ans pour les femmes. C'est une tendance qui s'observe d'ailleurs dans toute la France, et qui peut s'expliquer par plusieurs facteurs. D'abord, on fait des études plus longues, on trouve plus difficilement un emploi, et on tarde plus à avoir une situation professionnelle et financière stable. En somme, on est "prêt" à se marier plus tard qu'avant. Sans parler de l'évolution des moeurs et de la place grandissante de l'union libre.

Premier, deuxième, troisième mariage...


Mais il faut aussi prendre en compte les remariages, qui sont de plus en plus nombreux et font, de fait, augmenter la moyenne d'âge. En effet, dans trois mariages sur dix, l'un des époux au moins a déjà été marié. Dans les Hauts-de-France, près de 30% des unions sont des remariages. C'est un peu plus que la moyenne nationale. 

À noter également une autre évolution : les couples ont tendance à se marier de plus en plus souvent après la naissance de leurs enfants. Un tiers des couples qui se marient dans la région ont déjà un enfant. Dans l'Aisne et la Somme, cela concerne même environ 40 % des couples. 


Sur le même sujet

Perpétuité pour le meurtrier de Chantal, 57 ans, à Amiens

Près de chez vous

Les + Lus