Histoires 14-18 : la révolution russe

© Pathé Gaumont
© Pathé Gaumont

Par France 3

Mars 1917, le peuple de Pétrograd est dans la rue, et le monde va changer.
Les Russes utilisent encore le calendrier julien : ils ont treize jours de retard sur la France et ce soulèvement entrera donc dans l’histoire sous le nom de Révolution de février.  L’évènement que beaucoup pressentaient est arrivé : c’est en fini de la Russie des Tsars !


Depuis trois ans, la Russie se bat, au prix de millions de morts, blessés et prisonniers. L’industrie peine à fournir ses armées. En 1915, il manque jusqu’à un million et demi de fusils, et les canons n’ont plus d’obus. La production se redresse peu à peu, mais reste loin du compte.
Les Russes battent les Austro-Hongrois, mais subissent de lourds revers face aux Allemands.
L’hiver 1917, glacial, accentue encore la tension.

Histoires 14-18 : la révolution russe
Source archives : Pathé Gaumont  - France 3 - D. Patinec


La température tombe à - 43 degrés, faisant exploser les tubes de locomotives.
Les marchandises ne circulent plus sur les voies envahies par la neige. Le peuple de Petrograd a faim. C’est la grève : les femmes, les ouvriers manifestent, et réclament la paix et du pain.
La troupe tire et fait des dizaines de morts.
Les manifestations enflent. Alors, armée et ouvriers fraternisent. C’est la révolution.


Nicolas II abdique, mais la monarchie peut-elle être sauvée ?  C’est en tout cas le pari fait par des députés, membres de la Douma qui constituent un gouvernement provisoire, concurrencé par le Soviet de Pétrograd.
Ce gouvernement poursuit la guerre contre l’Allemagne, au grand soulagement des alliés, mais les querelles intestines reprennent.
En octobre, il sera balayé par une nouvelle révolution, menée par les Bolcheviks de Lénine.



 

Calais : un graffeur rend hommage à Jean Rochefort

Près de chez vous

Les + Lus